Le ministère de la Santé : Il n’y a aucune interruption de médicaments en Syrie

Damas-SANA / Le ministre de la Santé, Nizar Yazaji, a affirmé qu’il n’y a aucune interruption de médicaments en Syrie et qu’il y aurait une absence de médicaments de certaines marques commerciales, lesquels ont des alternatives.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui, Yazaji a fait savoir qu’il n’y a aucune justification pour les usines de médicaments d’arrêter la production des médicaments, indiquant que le gouvernement supporte les charges de subvenir le financement des importations de matières premières menées par les usines avec un taux de change défini à 700 L.S. contre le dollar.

Le ministre de la Santé a affirmé que les mesures coercitives et unilatérales américaines ou la soi-disant « Loi César » visent le peuple syrien même dans l’obtention des médicaments et entravent l’importation des médicaments pour les maladies chroniques.

Le ministre de la Santé a souligné que l’enregistrement d’un cas d’infection au coronavirus pour une personne qui était en contact physique avec une personne qui était venue de l’étranger il y a quelques jours est un indice des possibilités de l’augmentation de l’infection, affirmant la nécessité de s’engager aux mesures préventives anti-coronavirus.

M.H. / A.Ch.

Check Also

Un passé après les incendies qui ont endommagé des terres agricoles dans plusieurs régions syriennes

Damas – SANA / Un an est passé après le crime de la provocation d’incendies …