La Syrie condamne les pratiques et les violations turques contre les territoires syriens et se réserve le droit à la riposte

Damas – SANA /  La Syrie a condamné les pratiques turques agressives qui constituent une violation de la souveraineté et l’indépendance et de l’intégrité territoriale de la Syrie et se réserve le droit de riposter à ces pratiques.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, une source responsable du ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que le régime turc insiste chaque jour qui passe à violer la souveraineté de la Syrie et les moindres règles du droit international et à défier les résolutions du CS, évoquant à cet effet les informations infiltrées sur l’entrée du ministre turc de la défense d’une façon illégale dans les territoires syriens et ses rencontres avec des chefs des groupes terroristes armés dans la banlieue nord d’Alep.

« La Syrie condamne de telles pratiques agressives et les considèrent comme un acte agressif et une violation de sa souveraineté et son indépendance », a dit la source qui a ajouté que ces pratiques font partie des politiques agressives adoptées par le régime turc depuis 10 ans.

La Source a appelé le secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité à prendre une position claire envers ces pratiques agressives conformément aux résolution du CS relatives à la situation en Syrien et aux principes du droit international stipulant le respect de la souveraineté et l’indépendance des Etats et la non-intervention dans leurs affaires intérieures.

La source de conclure : « La Syrie se réserve le droit approuvé par la Constitution, les droits nationaux et les principes du droit international de riposter aux pratiques agressives turques et rejet sur le régime turc la pleine responsabilité juridique, politique et financière à ce sujet ».

L.A.

 

Check Also

La communauté syrienne en République tchèque: L’attentat terroriste démontre la faillite des réseaux terroristes

Prague-SANA /La communauté syrienne et les étudiants syriens en République tchèque ont affirmé que l’attentat …