Pour le 3e jour consécutif, la ville de Hassaké est complètement privée de l’eau à cause de sa coupure par l’occupant turc et ses mercenaires

Hassaké-SANA / Pour le 3e jour consécutif, l’occupant turc et ses mercenaires terroristes ont continué à couper complètement l’eau potable, dans la station d’Alouk dans la banlieue de Ras Ain, pour en priver ainsi plus d’un million de citoyens dans la ville de Hassaké, les agglomérations et les villages s’étendant tout au long de la ligne de pompage d’eau de la station jusqu’à la ville de Hassaké.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, le directeur général de l’établissement de l’eau à Hassaké, Mahmoud Akleh, a fait noter que le problème de l’eau à Hassaké ne peut être résolu que par l’expulsion des réseaux terroristes de la station d’Alouk, soulignant l’importance de l’intervention de toutes les parties et les organisations internationales pour arrêter le crime commis par l’occupant turc contre un million de personnes qui s’appuient sur la station d’Alouk comme seule source d’eau potable.

Mahmoud Akleh a ajouté que l’établissement concentre actuellement ses efforts sur la fourniture d’eau potable aux habitants de Hassaké par le biais de camions citernes, faisant savoir que l’on demandera aux organisations humanitaires et de secours d’augmenter les quantités d’eau potable vers les réservoirs déployés dans la ville de Hassaké, simultanément avec la surveillance des camions citernes et la certification que l’eau est à usage humain.

B.D./ A.Ch.

Check Also

La Syrie réitère dans un message à l’ONU sa position de principes soutenant le peuple palestinien

Damas-SANA / La Syrie a réitéré sa position « constante et de principes » soutenant …