Moscou : Les drones qui ont attaqué l’aéroport de Hmeymim et la base de Tartous n’existent  que chez les pays

Moscou / Le ministère russe de la Défense a affirmé que seuls les pays peuvent avoir la technologie des drones qui avaient attaqué l’aéroport de Hmeymim à Lattaquié et le point d’approvisionnement des forces maritimes à Tatous.

Dans un communiqué publié en riposte aux déclarations du porte-parole du Pentagone, Adrian Rankine-Galloway,  qui a prétendu que les drones sont disponibles sur les marchés et qu’on peut les posséder facilement, le ministère a indiqué que les déclarations de Galloway avaient consolidé les doutes de la Russie sur la possibilité de l’implication des Américains dans cette attaque.

«Tous les drones ont décollé ensemble après qu’ils ont été bourrés d’explosifs dotés de détonateurs de fabrication étrangère», a dit le ministère.

Dans le même contexte, le journal russe « Kommersant »  a affirmé aujourd’hui que les terroristes d’«Ahrar al-Cham» avaient menée l’attaque aux drones contre les deux bases militaires russes en Syrie.

Citant des sources militaires russes, le journal a indiqué qu’il est impossible de rassembler des drones sans l’aide des experts dans les technologies des drones qui utilisent le GPS.

R.F. / L.A.

Check Also

L’Association d’amitié syro-ukrainienne: La fermeté de la Syrie a mis en échec le complot tramé contre elle

Kiev / Le président de l’Association d’amitié syro-ukrainienne a affirmé que le complot mondial tramé contre …