Attar : Ce qui s’est passé à Gaza est une agression par une partie qui ne dispose d’aucun droit contre un peuple sécurisé

Damas / Sous l’égide du président Bachar al-Assad, Mme Najah Attar, vice-présidente de la République, a inauguré ce soir dans la maison d’al-Assad de la culture et des arts à Damas une exposition intitulée “la Palestine hier, aujourd’hui et demain”.

L’exposition a compris des photos illustrant l’authenticité de l’histoire d’al-Qods, dont Bab Fawanema au nord d’al-Haram, le musée volé par les sionistes, Bab Rahma, Qobet al-Sakhra et le mur sud de la mosquée d’al-Aqsa, et d’autres villes telles que Yafa, Hayfa et Gaza, en plus d’autres photos sur les creusements menés par les sionistes sous la mosquée d’al-Aqsa et des cartes montrant les vraies frontières de la Palestine.

Dans une allocution qu’elle a prononcée à l’ouverture de l’exposition, Attar a dit : “Nous avons besoin plus que jamais de ce qui confirme au peuple arabe que notre force se base sur la solidité, la profondeur de notre maturité, l’arabisme de nos positions, la justesse de notre logique, l’ampleur de notre dévouement, la conjugaison de notre fermeté et notre entraide pour défendre la terre, le droit et les valeurs durant toutes les circonstances”.

Attar s’est dite étonnée des propos de certains pays arabes sur leurs relations étroites avec les pays qui répriment les peuples arabes, violent leurs droits, soutiennent leur ennemi et rejettent de comprendre la grande différence entre le terrorisme visant les Arabes et la lutte pour la liberté qu’ils suivent.

Et Attar de poursuivre : “Ce qui s’est passé à Gaza n’était point un conflit entre deux parties équilibrées, mais une usurpation et une agression par une partie qui ne dispose d’aucun droit, appartenance et histoire contre un peuple sécurisé”.

aa“C’est la compréhension sincère de la vérité de notre appartenance à l’arabisme, qui nous accorde un projet solide pour défendre notre terre, nos droits, notre peuple, nos maisons, nos familles et nos idéologies”, a-t-elle dit.

Attar a fait savoir que la Syrie, sous la direction du président Bachar al-Assad, s’attache toujours aux constantes nationales, affirmant que la lutte se poursuivra jusqu’à l’avortement de tous les complots qui visent la Syrie.

Dans une déclaration en marge de l’exposition, Wael Halaqi, chargé de former le gouvernement, a fait savoir que l’exposition représente un document historique incarnant la cause palestinienne et ses tragédies depuis le début du 16ème siècle, en passant par la 1ère conférence sioniste en 1897, jusqu’aujourd’hui.

Il a indiqué que les photos de l’exposition montrent la souffrance du peuple palestinien du fait de la barbarie de l’entité sioniste à son encontre.

“La cause palestinienne restera centrale et le fond du conflit arabo-israélien tout au long de l’histoire”, a-t-il fait allusion.

 

A. Chatta

Check Also

La Syrie affirme son rejet absolu des déclarations du chef du régime turc sur la création d’une zone sûre

Damas-SANA/ La Syrie a affirmé son rejet absolu des déclarations du chef du régime turc …