Le président iranien Hassan Rohani examine avec Abbas les derniers développements en Syrie

Téhéran / Le président iranien, Hassan Rohani, a affirmé la poursuite du soutien iranien à la Syrie dans la lutte contre le terrorisme et dans le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Lors de sa rencontre aujourd’hui avec la présidente de l’Assemblée du peuple, Hediya Abbas, Rohani a exprimé sa confiance en la victoire définitive que la Syrie réalisera, émettant son espoir que le dialogue entre le gouvernement syrien et les opposants, s’engageant à l’indépendance et à la volonté du peuple syrien de parvenir à un règlement politique, sera fructueux.

« Il y a une guerre injuste imposée au peuple syrien par les groupes terroristes qui ne s’engagent à aucun principe moral et humanitaire », a-t-il dit.

Rohani a qualifié d’ « enracinées » les relations amicales et fraternelles qui existent entre les deux peuples, iranien et syrien, insistant sur l’importance de développer et de renforcer les relations et d’élargir les consultations sur les questions régionales et internationales.

Rohani a également souligné l’importance de soutenir les relations “parlementaires, amicales et étroites” entre le Conseil de la Choura iranien et l’Assemblée du peuple syrienne.

De son côté, Abbas a mis l’accent sur les relations “historiques, amicales et fraternelles” entre l’Iran et la Syrie, disant : « Nous œuvrons pour améliorer les relations globales entre les deux pays ».

Faisant allusion à la situation en Syrie, Abbas a affirmé que c’est au peuple syrien de décider de l’avenir de son pays.

Abbas a, en outre, mis en exergue le soutien de l’Iran au peuple syrien dans la lutte antiterroriste.

Recevant de son côté Abbas, le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale en Iran, Ali Chamkhani, a affirmé la poursuite du soutien iranien à la Syrie dans tous les domaines jusqu’à la réalisation de la victoire sur le terrorisme.

Il a assuré que la seule solution de la crise en Syrie réside dans la poursuite du dialogue inter-syrien pour parvenir à des initiatives politiques admises par toutes les partis politiques et le Parlement syrien.

Il a souligné les accomplissements et les victoires réalisés de par la coopération et la cohésion entre le gouvernement et le peuple en Syrie face aux terroristes et à leurs soutiens.

«La volonté inébranlable du peuple syrien décidera de l’avenir de ce pays», a-t-il affirmé, ajoutant que l’avenir d’Alep et d’autres zones syriennes sera uniquement déterminé dans le champ de bataille contre les takfiristes.

Il a critiqué le soutien politique et militaire clair apporté par les Etats-Unis aux réseaux terroristes, faisant savoir que la raison derrière l’échec des plans et des initiatives politiques est la dérobade de l’Occident et ses alliés à reconnaître la nature terroriste de nombreux réseaux armés et extrémistes.

Il a évoqué la dualité de l’Occident en traitant avec le terrorisme, tout en regrettant l’absence d’une véritable volonté chez les gouvernements occidentaux de faire face à ce phénomène.

Pour sa part, Dr Abbas a évoqué les derniers développements politiques, économiques et sur le terrain en Syrie, soulignant les mesures économiques coercitives unilatérales imposées au peuple syrien et qui constituent une forme de terrorisme.

Elle a évoqué les victoires réalisées chaque jour dans les différentes scènes en Syrie, et qui la rapproche plus en plus d’une issue.

«La direction syrienne est déterminée à lutter contre le terrorisme jusqu’à la purification de chaque zone en Syrie du terrorisme transfrontalier», a-t-elle dit.

Elle a fait allusion aux aides humanitaires et consultatives octroyées par l’Iran à la Syrie dans la lutte contre le terrorisme, soulignant que le soutien économique à la Syrie renforce sa fermeté et allège la souffrance du peuple syrien qui lutte contre le terrorisme à la place du monde entier.

R.F./ L.A. / A. Chatta

Check Also

Le Conseil des ministres adopte le protocole thérapeutique du coronavirus

Damas-SANA / Le Conseil des ministres a examiné toutes les mesures nécessaires pour faire face …