Lavrov : Le point essentiel dans le règlement de la crise en Syrie réside dans la détermination par les Syriens eux-mêmes de leur avenir

Moscou/ Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a favorablement accueilli les efforts déployés par l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, pour régler la crise en Syrie.

Recevant aujourd’hui l’émissaire onusien, Lavrov a dit : ”Nous accueillons favorablement les efforts de de Mistura, qui sont considérés comme une contribution importante au fait d’avancer dans tous azimuts».

”La Russie veut écouter l’évaluation de de Mistura à propos des perspectives du processus de négociation”, a précisé Lavrov, qui a estimé qu’il n’y a pas d’alternative à la solution politique de la crise en Syrie.

Et Lavrov de poursuivre :” En parallèle avec les efforts déployés par de Mistura, il y a un travail intensif mené en particulier par les militaires russes et américains”.

De son côté, de Mistura a fait savoir qu’il a appelé, il y a quelques jours, la Russie et les Etats-Unis, les représentants des chefs du Groupes de soutien international à la Syrie et les parrains de l’accord sur la cessation des hostilités, ainsi que d’autres patries, à œuvrer pour remettre sur les rails l’accord sur la cessation des hostilités”.

Dans une conférence de presse conjointe avec de Mistura, Lavrov a affirmé que le point essentiel dans le règlement politique de la crise en Syrie, réside dans la garantie de la détermination par les Syriens eux-mêmes de leur avenir.

Et Lavrov d’ajouter : ”Nous avons mené des pourparlers utiles avec de Mistura”, ajoutant que ”la Russie et les Etats-Unis ont les mêmes positions sur le fait que toutes les normes du règlement politique, militaire et humanitaire sont en conformité avec la décision du Groupe de soutien international à la Syrie et la résolution du Conseil de sécurité N°2254”.

Lavrov a hautement apprécié les efforts déployés par de Mistura et son groupe dans le dialogue inter-syrien.

Lavrov a fait savoir que les positions de certains groupes de ”l’opposition”, dont ”l’opposition de Riyad”, sont inacceptables et non constructives et portent atteinte au règlement de la crise en Syrie.

A cet égard, il a appelé les soutiens de ces groupes à faire pression sur ces derniers pour exécuter les résolutions des Nations unies.

”Il y a des parties qui cherchent à déstabiliser l’accord sur la cessation des hostilités via des opérations provocatrices”, a-t-il expliqué.

Il a fait noter que l’objectif de la Russie et des Etats-Unis est de prolonger l’accord sur la cessation des hostilités, émettant l’espoir que cet accord sera appliqué à Alep dans les prochaines heures.

Lavrov a souligné que la Russie avait discuté avec les Etats-Unis de la question de la soi-disant ‘’opposition modérée’’, qui doit rompre tout contact avec les réseaux terroristes, tels que ‘’Daech’’ et le ‘’Front Nosra’’.

Lavrov a affirmé la nécessité de fermer la frontière syro-turque afin d’arrêter l’alimentation de canaux du terrorisme en Syrie.

Il a indiqué que le développement de la situation sera plus mauvais en raison de la persistance de ceux qui insistent sur le règlement militaire de la crise en Syrie dans l’appel à la création d’une “zone tampon”.

A son tour, de Mistura a affirmé que c’est aux Syriens seuls de mener le processus de règlement politique, soulignant que les prochains pas à prendre seront les préparatifs de la tenue d’une réunion du Groupe de soutien international à la Syrie ou d’une réunion du Conseil de sécurité, ainsi que les préparatifs du prochain round du dialogue inter-syrien.

D.H./ L.A. / A. Chatta

Check Also

Al-Mouhanad Kelthoum remporte le prix du meilleur réalisateur au Festival international d’Al-Noor du cinéma au Maroc

Damas-SANA/ Le réalisateur Al-Mouhanad Kelthoum, a remporté le prix de la meilleure réalisation pour son …