La Syrie réaffirme son engagement à libérer ses territoires occupés et à poursuivre la lutte contre le terrorisme

New York-SANA/ La Syrie a réaffirmé qu’elle s’engage à libérer tous ses territoires occupés et à lutter contre le terrorisme parallèlement avec la conjugaison des efforts politiques pour parvenir à un règlement politique basé sur le dialogue national inter-syrien, faisant savoir que la Constitution est une affaire nationale souveraine.

Lors d’une séance du Conseil de sécurité, le représentant permanent de la Syrie auprès des Nations unies, Bassam Sabbagh, a indiqué que la 6ème  réunion du Comité chargé de discuter de la Constitution à Genève la semaine dernière avait montré la participation sérieuse de la délégation nationale et son empressement à soumettre les principes constitutionnels qui répondent aux aspirations du peuple syrien, à ses droits et à ses aspirations à la souveraineté, à l’indépendance, à la sécurité, à la stabilité et au bien-être social et économique.

Il a appelé les parties extérieures à s’abstenir de s’ingérer dans les travaux du Comité ou de tenter de contrecarrer ses travaux en imposant des calendriers ou des conclusions préalables.

Sabbagh a indiqué que la récente attaque terroriste avec deux engins explosifs qui avait visé un bus à Damas constitue une preuve évidente sur les tentatives des réseaux terroristes et de leurs soutiens extérieurs d’empêcher un règlement politique et d’entraver les efforts de l’Etat syrien de rétablir la sécurité et la stabilité sur tous ses territoires.

Il a réitéré la condamnation par la Syrie de l’escalade des agressions israéliennes contre ses territoires, dont la dernière était le bombardement sur la région sud après l’achèvement des réconciliations à Deraa, précédée par l’agression depuis la zone de Tanf contrôlée par les forces américaines et l’assassinat du combattant Medhat al-Saleh.

Sabbagh a appelé le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités pour arrêter les agressions israéliennes qui menacent la paix et la sécurité dans la région, et à contraindre les Etats parrains du terrorisme à renoncer à leurs violations du droit international et à se conformer pleinement aux résolutions du Conseil relatives à la lutte antiterroriste.

Il a ajouté que la Syrie poursuit ses efforts pour libérer ses territoires occupés et combattre le terrorisme parallèlement avec ses efforts politiques, précisant que les attaques et les actes terroristes ne la décourageront pas de continuer à œuvrer pour rétablir la sécurité et la stabilité et débarrasser son peuple de tous les groupes terroristes.

Sabbagh a de nouveau exprimé la demande de la Syrie de mettre fin à la présence illégale des forces américaines et turques, et d’arrêter leurs pratiques agressives et le pillage des ressources économiques et des richesses naturelles du pays, tout en réclamant la levée immédiate et inconditionnelle des mesures coercitives unilatérales imposées au peuple syrien.

« L’amélioration de la situation humanitaire nécessite de soutenir les efforts de l’Etat syrien dans la fourniture des besoins humanitaires et des services de base à tous ses citoyens et de créer des conditions adéquates pour le retour des personnes déplacées et des réfugiés », a-t-il conclu.

 

Raghda Bittar

Check Also

Libération de 21 personnes arrêtées dans le gouvernorat de Daraa

Daraa-SANA / Les services compétents à Daraa ont relâché aujourd’hui 21 personnes arrêtées qui n’étaient …