Meqdad : La vaste participation des Syriens à l’étranger aux élections présidentielles a adressé un message au monde qu’ils sont attachés plus que jamais à la Patrie

Damas – SANA / Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, M. Fayçal Meqdad a affirmé que la vaste participation des Syriens vivant à l’étranger aux élections présidentielles qui ont eu lieu jeudi dernier démontre au monde entier qu’ils sont plus attachés à la Patrie.

Dans une interview accordée hier soir à la chaîne de télévision « al-Mayadin », Meqdad a souligné que les ennemis de la Syrie pariaient sur le fait que les élections n’auront pas lieu, mais le grand afflux de Syriens à l’étranger sur les ambassades de leur pays dans les différentes capitales a prouvé que les Syriens étaient plus attachés à leur Patrie aux objectifs que la Syrie avait fixés il y a des années, en particulier la cause palestinienne et la libération des territoires arabes occupés.

« Lorsque les Syriens se rendront aux bureaux de vote dans toutes les provinces mercredi prochain, ils démontreront leur engagement envers la patrie, la reconstruction, la lutte contre le terrorisme et leur soutien à leur armée jusqu’à la victoire finale», a martelé Meqdad.

Il a condamné les attaques contre les électeurs syriens au Liban et a espéré que l’Etat libanais jouera son rôle à cet égard, précisant que le vote aurait duré deux, trois et quatre jours, si ces attaques brutales n’auraient pas été menées.

Il a souligné que les ennemis de la Syrie ne veulent pas que les réfugiés reviennent parce qu’ils veulent continuer à investir en eux.

«Ils s’attendaient à exploiter les réfugiés contre leur pays, mais tous ces rêves sataniques ont complètement échoué et ont été anéantis grâce à la fermeté de la Syrie et de son peuple», a-t-il déclaré.

Meqdad a ajouté que la guerre terroriste a été lancée contre la Syrie en raison de son refus d’obéir les diktats américains, la «volonté israélienne» et celle de certains pays occidentaux.

Concernant la normalisation des relations avec les pays arabes, Meqdad a assuré que « La Syrie se félicite de toute initiative dans ce domaine et soutient tous les efforts déployés pour la réaliser. Nous devons nous tenir côte à côte et coopérer au maximum dans le cadre du développement des relations interarabes ».

En ce qui concerne la décision de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) contre la Syrie le mois dernier, Meqdad a fait noter que les États-Unis avaient exercé une grande pression sur les membres de l’organisation, et pourtant seulement 87 des 193 pays ont voté en faveur de la décision, c’est-à-dire moins de la moitié des Etats membres.

Il a souligné que l’OIAC est une organisation technique dans laquelle les problèmes ne peuvent pas être résolus par un vote, comme l’Assemblée générale des Nations Unies, mais dans le cadre des consensus entre les pays.

Meqdad a ajouté que l’escalade de l’OIAC avait eu lieu à cette époque principalement dans le but de nuire aux élections présidentielles et d’empêcher tout retour des pays arabes vers la Syrie et de la Syrie vers ses environs arabes, et de continuer à soutenir les groupes terroristes.

Dans un autre contexte, Meqdad a souligné que la Syrie a toujours été avec le peuple palestinien et soutenu sa cause centrale.

L.A.

Check Also

L’éphéméride du 21 mai

Damas-SANA/ Ci-après l’éphéméride du 21 mai: -427 av. J.-C. : Naissance du philosophe grec, Platon. …