Exposition d’art plastique commémorant le génocide arménien à Alep

Alep- SANA /L’exposition de l’artiste plasticienne, Ani Dichgkinian, qui a été ouverte hier dans la salle de l’église d’Al- Farah dans le quartier Al-Midan à Alep, au souvenir de la commémoration du 106e anniversaire du crime de génocide contre le peuple arménien, comprend 42 tableaux montrant la souffrance des personnes déplacées et injustement tuées à la main des criminels de l’autorité ottomane.

Dans une déclaration au correspondant de SANA à Alep, l’artiste a expliqué qu’à travers ses tableaux, elle a exprimé ses sentiments intérieurs instantanés de tristesse et de colère mêlés d’optimisme et d’espoir pour un avenir de voir obtenir les droits légitimes et usurpés de tous les Arméniens, et ce, en utilisant les couleurs claires, dont le bleu et le blanc, dans un signe de la naissance d’une nouvelle aube.

Mgr Boutros Marayati, archevêque des Arméniens catholiques d’Alep, a noté que l’exposition avait présenté des tableaux dessinés dans un style moderne qui exprime les situations humaines de l’artiste dans les conditions de guerre, pour dire que nous surmontons toutes ces difficultés et nous ne capitulerons jamais et que nous aimons la liberté et la paix et nous construirons la Syrie renouvelable.

L’artiste plasticien, Zaouin Bardkjian, a déclaré que les tableaux portent une seule âme harmonieuse entre elles et sont divisées en deux parties, la première porte des sentiments momentanés de joie et de tristesse, et la seconde porte l’imagination large pleine d’espoir et d’horizons lointains.

Un nombre de visiteurs de l’exposition ont exprimé leur admiration devant les tableaux qui traduisent de manière transparente les sentiments de l’artiste pour refléter la souffrance du peuple arménien à la suite du génocide et de l’oppression aux mains des Ottomans.

A.Saijary/ R.Bittar

Check Also

Les minarets de la Mosquée des Omeyyades…chefs-d’œuvre architecturaux au ciel de Damas

Damas-SANA / Vu que Damas est la perle d’Orient, toutes les civilisations, qui s’y sont …