Shulgin affirme que la décision occidentale contre la Syrie à l’OIAC démontre la transformation de l’organisation en un outil politique

La Haye-SANA /Le représentant de la Russie auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, Alexander Shulgin, a affirmé que la décision occidentale contre la Syrie à « l’OIAC » démontre que cette structure est devenue un outil politique, en plus du fait que la décision viole les règles du droit international.

Shulgin a ajouté que ce qui s’était passé aujourd’hui à «l’OIAC» serait une honte non seulement pour nous et les pays qui avaient voté contre cette résolution, mais aussi pour beaucoup de ceux qui l’ont soutenue, soulignant que tôt ou tard la vérité sur les événements émergera et l’histoire remettra en quelque sorte tout à sa place.

« Il est regrettable que nous ayons été témoins de la manière dont les résolutions du droit international sont violées pour adopter des règles auxquelles un certain groupe de pays avaient réclamées, expliquant que derrière les déclarations prétentieuses sur des allégations de crimes de guerre par armes chimiques, qui n’existaient pas dans la réalité, se trouve une tentative d’utiliser des activités de propagande pour diaboliser et destituer les autorités légitimes.

Shulgin avait confirmé hier que les accusations faites par certains pays occidentaux contre la Syrie concernant ‘’l’utilisation d’armes chimiques’’ sont fabriquées et dictées par les intérêts géopolitiques de ces pays.

A.Saijary/ R.Bittar

Check Also

Le ministre libanais de l’Intérieur et l’ambassadeur Abdel Karim discutent de la coordination en ce qui concerne les syriens qui souhaitent participer aux élections présidentielles

  Beyrouth/SANA  Le ministre de l’Intérieur et des municipalités au gouvernement libanais chargé de gérer …