Ticker

La Syrie condamne avec les termes les plus sévères la ligne hostile représenté aux travaux de la 25e session de la Conférence des États parties de l’OIAC

Damas-SANA/ La Syrie a condamné avec les termes les plus sévères la ligne hostile représenté aux travaux de la 25e session de la Conférence des États parties de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques « OIAC ».

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, le ministère des Affaires Etrangères et des Expatriés a fait noter : « La République arabe syrienne condamne avec les termes les plus sévères la ligne hostile représenté aux travaux de la 25e session de la Conférence des États parties de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, en pratiquant les méthodes les plus odieux de chantage et de menace par les pays occidentaux, notamment les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, pour faire passer une résolution occidentale contre la Syrie ».

Le ministère a affirmé que cette résolution constitue une évolution dangereuse dans l’action de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et se contredit avec sa charte, et elle constitue, en même temps, un plan hostile à un État partie à la convention.

Et le ministère de poursuivre : « Cette résolution est un message qui s’inscrit dans le cadre du soutien occidental direct apporté aux groupes terroristes en Syrie, et aussi un encouragement aux terroristes pour qu’ils poursuivent leurs crimes.

Le ministère a indiqué que la Syrie exprime ses sincères remerciements aux pays qui ont choisi de prendre la position juste et de ne pas voter en faveur de cette résolution.

R.F.

Check Also

Avec une large participation populaire… lancement d’une marche à Damas pour commémorer la Journée mondiale d’al-Qods 

Damas – SANA/Sous le titre d’ “al-Qods est plus proche”, une marche pour commémorer la …