Le conseil exécutif de l’OMS rejette la tentative de l’entité israélienne d’annuler un article sur la situation sanitaire sur les territoires palestiniens et au Golan syrien occupé

Genève-SANA/  Le conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé « OMS » a rejeté une proposition soumise par l’entité d’occupation israélienne pour annuler l’article intitulé « Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris al-Qods-Est, et au Golan syrien occupé » de l’ordre du jour des travaux de la session prochaine de l’Assemblée mondiale de la Santé. La proposition a échoué après que 15 pays avaient voté contre.

Dans une allocution qu’il a prononcée avant le vote pendant la 148e session du Conseil, l’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU à Genève, Hussam Eddine Ala, a indiqué que les autorités de l’occupation israélienne se poursuivent depuis l’an 1967 à interdire aux missions d’établissement des faits, créées par l’ONU y compris celles créées conformément aux résolutions de l’Assemblée de la Santé, d’arriver au Golan syrien occupé pour y inspecter la situation et faire des recommandations à cet égard.

L’ambassadeur Ala a souligné les conditions préalables et les restrictions imposées par les autorités de l’occupation à la mission de l’organisation pour évaluer la situation sanitaire au Golan syrien occupé, celle qu’elles avaient auparavant interdit de soumettre un rapport objectif se basant sur une évaluation vraie sur la situation sur le terrain.

L’ambassadeur Ala a indiqué que la proposition israélienne est soumise par des considération politiques qui visent à exercer la tromperie et poser la question en tant que question d’urgence sanitaire interne et non pas en tant que question de situation sanitaire dans des territoires occupés qui oblige les autorités de l’occupation de respecter des engagements juridiques définis en vertu du droit humanitaire international et les résolutions pertinentes de l’ONU, y compris celles de l’Assemblée mondiale de la Santé et de garantir l’accès inconditionnel aux territoires occupés pour y observer la situation.

 

R.F.

Check Also

Ouverture du Centre iranien d’Innovation et de technologie à Damas