Le ministère de l’Enseignement supérieur et l’OMS discutent des moyens de soutenir les hôpitaux universitaires et de développer la coopération bilatérale

Damas-SANA/ Une séance a été tenue aujourd’hui sous la co-présidence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bassam Ibrahim, du directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, Dr Ahmed Al-Mandhari et du représentant de l’OMS en Syrie, Dr Akjmal Makhtomova, et la délégation qui les accompagne, qui a notamment porté sur les moyens de soutenir les hôpitaux universitaires et de développer les relations de coopération bilatérale dans la prochaine étape.

Les deux parties ont passé en revue la situation du secteur de la santé dans les hôpitaux d’enseignement supérieur et leur rôle dans la fourniture de soins médicaux diagnostiques et thérapeutiques aux citoyens conformément à la politique nationale de santé approuvée par l’Etat.

Les accords de coopération signés avec l’Organisation mondiale de la Santé et son assistance aux hôpitaux universitaires et aux projets du ministère pendant la période actuelle ont été abordés au cours de la rencontre.

Le ministre Ibrahim a souligné l’importance du travail participatif entre le ministère et l’OMS, en particulier après le ciblage du secteur de la santé et le sabotage qu’avaient subi un certain nombre d’hôpitaux à la suite des attaques terroristes, soulignant que le ministère a pris toutes les mesures pour combler la pénurie de personnel médical en augmentant le nombre d’étudiants admis aux études supérieures dans de nombreuses spécialisations et en augmentant les bourses d’études octroyées de pays amis.

Pour sa part, Dr Al-Mandhari a fait allusion aux services médicaux et éducatifs fournis par les hôpitaux universitaires malgré les défis difficiles imposés par les conditions actuelles en Syrie.

La séance de discussion a été suivie d’un forum scientifique organisé à la Faculté de médecine à l’Université de Damas sur la sécurité des patients en présence de membres du corps enseignant, de chefs de département et de directeurs des hôpitaux universitaires de Damas.

 

R.Bittar

Check Also

La milice des « FDS » enlève des civils du camp des réfugiés d’al-Hol dans la banlieue de Hassaké

Hassaké-SANA / La milice des « FDS », soutenue par l’occupation américaine, a enlevé un certain nombre de …