Les habitants des villages d’Ayoun al-Wadi et d’al-Joweikhat dans la banlieue de Homs sont déterminés à faire revivre leurs terres endommagées par les incendies

Homs- SANA/Les habitants des villages d’Ayoun al-Wadi et d’al-Joweikhat, dans la banlieue de Homs, dont les terres et les récoltes ont été détruites par les incendies, sont déterminés à faire revivre leurs terres endommagées et à les cultiver de nouveau.

Un certain nombre d’habitants ont  indiqué que les incendies, qui avaient éclaté dans plusieurs zones de la banlieue ouest de Homs, avaient endommagé de nombreuses zones, ce qui a obligé les équipes de la Défense civile et les sapeurs-pompiers à redoubler les efforts avec une aide apportée par les habitants pour maîtriser les incendies et empêcher leur propagation.

Un agriculteur du village d’al-Joweikhat, Farid Hanna, a souligné que 18 dunums de ses terres agricoles qui étaient cultivées de pommiers avaient été endommagés par des incendies, affirmant qu’il avait complètement perdu 300 pommiers.

Dans le village d’Ayoun al-Wadi, l’agriculteur Azar Ibrahim a dit qu’il avait perdu 5 dunums de ses terres cultivées de pommiers, pêchers, noyers et d’oliviers.

Pour sa part, le chef de l’Association agricole à Ayoun al-Wadi, Gergeous Qastoune, a fait savoir que les terres de 17 agriculteurs dans le village avaient été gravement endommagées  par les incendies, en plus des dégâts colossaux dans les forêts.

 

H.H./ A.Ch.

Check Also

Entretiens syro-irakiens pour développer la coopération dans le domaine de la santé

Bagdad-SANA/ Le ministre irakien de la Santé, Hani Moussa al-Aqabi, s’est entretenu aujourd’hui avec l’ambassadeur …