Le président cubain : Les mesures coercitives imposées aux Etats souverains sont inhumaines

La Havane-SANA / Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a réaffirmé que les mesures coercitives unilatérales imposées aux Etats souverains en raison de leurs positions politiques sont inhumaines, appelant à les lever notamment à l’ombre de la pandémie du coronavirus.

Dans une allocution qu’il a prononcée  lors du sommet virtuel de l’Organisation internationale de travail, Diaz-Canel a estimé que les impacts économiques que le monde affronte ne résultent pas seulement du coronavirus, mais ils sont aussi la conséquence des politiques capitalistes qui ont abouti à la situation dangereuse actuelle dans le monde.

Il a souligné l’importance de la coopération internationale pour réaliser les intérêts du monde entier.

W.H./ L.A.

 

 

 

Check Also

Entretiens syro-irakiens pour redynamiser l’action conjointe dans le domaine écologique et la lutte contre la désertification

Damas-SANA/Le ministre de l’Administration locale et de l’Environnement, Hussein Makhlouf a examiné avec le ministre …