Le ministère des AE : La Conférence de Bruxelles démontre que Washington et l’Union européenne poursuivent dans leurs politiques hostiles contre la Syrie

Damas – Sana/ La Syrie a affirmé que la Conférence de Bruxelles et d’autres conférences constituent une ingérence flagrante dans les affaires intérieures syriennes.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, une source officielle au ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a déclaré que ‘’La Conférence de Bruxelles sur la Syrie a clairement démontré la poursuite des États-Unis et de l’Union européenne de leurs politiques hostiles à l’égard de la Syrie’’’.

La source a ajouté que ‘’Les régimes qui apportent toutes les formes de soutien au terrorisme, versent le sang des Syriens, détruisent leurs réalisations, volent leurs richesses du pétrole et du blé, entravent la reconstruction de ce qui a été détruit par le terrorisme, imposent des sanctions successives qui affectent les conditions de vie du citoyen et entravent le retour des Syriens dans leur patrie, ne peuvent pas prétendre qu’ils sont soucieux de l’intérêt des Syriens’’.

‘’La République arabe syrienne dénonce de telles conférences, car elle considère qu’il s’agit d’une ingérence flagrante dans les affaires internes syriennes’’, a précisé la source qui a ajouté que la seule aide que ces régimes peuvent fournir aux Syriens est de cesser de soutenir le terrorisme en application de la résolution n° 2253 du Conseil de sécurité concernant la lutte contre le terrorisme et le respect de la souveraineté de la Syrie.

D.H.

Check Also

Cent tués et 4000 blessés, nouveau bilan de victimes de l’explosion du port de Beyrouth

Beyrouth-SANA / Le secrétaire général de la Croix-Rouge libanaise Georges Kattaneh a affirmé que le …