Des dizaines de tués et blessés parmi les mercenaires du régime turc dans des accrochages entre eux dans les deux banlieues d’Alep et Idleb

Idleb et Alep-SANA/  Un certain nombre de mercenaires du régime turc ont été tués et blessés à cause des accrochages brutaux qui avaient éclaté entre eux pour partager les zones de puissance et pour contrôler les zones et les propriétés des habitants.

Des sources civiles ont indiqué au correspondant de SANA que des accrochages brutaux aux armes légères et moyennes avaient éclaté entre la soi-disant “force exécutive” affiliée au Front Nosra, le plus grand réseau terroriste à Idleb, et des terroristes qui contrôlent plusieurs zones dans la ville d’Ariha dans la banlieue sud d’Idleb, ce qui y a fait des tués et blessés parmi les deux parties et causé le chaos et le sabotage des propriétés de certains civils.

Les sources ont fait noter que les accrochages se sont élargis ultérieurement entre les terroristes, ce qui pousse le « Front Nosra » à envoyer des convois supplémentaires de ses terroristes avec des véhicules dotés de différentes mitrailleuses et de roquettes « RPG », ce qui y a fait des tués et blessés parmi les terroristes du « Front Nosra ».

Dans le contexte des accrochages se déroulant entre les groupes terroristes à Idleb, un civil a été blessé dans des accrochages entre les terroristes dans la localité de Isqat au nord-ouest d’Idleb.

Par ailleurs, un certain nombre de civils ont été blessés alors que plusieurs terroristes de soi-disant « Liwa’ Chamal », l’un des réseaux des mercenaires du régime turc, avaient été tués ou blessés dans des accrochages avec des terroristes de la ville d’Ezaz dans la banlieue nord d’Alep.

Des sources locales ont indiqué au correspondant de SANA que des groupes terroristes de soi-disant “Ahrar Charqiya” sont également arrivés à la ville d’Ezaz pour participer aux accrochages qui s’y déroulent, ce qui y a fait plus de 23 tués parmi les terroristes.

Les sources ont ajouté que les accrochages entre les mercenaires du régime turc se poursuivent dans la banlieue d’Ezaz, simultanément avec le retrait des forces d’occupation turques chargées de mettre fin aux accrochages.

R.F.

Check Also

Verchinine : Le dossier d’aide humanitaire octroyée à la Syrie ne doit pas être politisé

Moscou-SANA/Le vice- ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Verchinine, a souligné la nécessité de ne …