Les forces d’occupation turques et leurs mercenaires attaquent aux roquettes deux villages dans la banlieue nord de Hassaké

Hassaké-SANA / Les forces d’occupation turques et leurs mercenaires des terroristes ont attaqué aux roquettes les deux villages de Rabiaa et Mjeibrat al-Charabiyne dans la banlieue nord de Hassaké, simultanément avec l’entrée d’un convoi de véhicules qui transportaient des dizaines de terroristes via le village frontalier de Sukaria.

Le correspondant de SANA à Hassaké a indiqué que les forces d’occupation turques et les groupes terroristes qui leur sont affiliés avaient tiré plusieurs roquettes sur le village de Rabiaa dans la zone de Malkiya dans la banlieue nord de Hassaké et des obus de mortier sur le village de Mjeibrat Charabiyne au nord-est de la localité de Tal Tamr dans la banlieue ouest de Hassaké en y faisant des dégâts matériels dans les maisons et les propriétés.

Il a ajouté que les forces d’occupation turques avaient fait entrer un convoi de 12 véhicules pick-up, accompagné de deux chars, qui transportaient des terroristes de leurs mercenaires via le village frontalier de Sukaria, ajoutant que le convoi s’était orienté au sud vers les villages de Bab al-Kheir, Dawoudiyah, Tal Mohamad et Anik al-Hawa.

Selon le correspondant, l’entrée du convoi de véhicules avait eu lieu simultanément avec les accrochages entre les groupes des FDS d’une part et les mercenaires de l’occupant turc de l’autre dans plusieurs villages situés au sud de la localité d’Abou Rasseine.

En outre, le correspondant de SANA a ultérieurement dit qu’un convoi de 25 véhicules militaires des forces d’occupation turques, qui était venu de la ville de Ras Ain, était arrivé au carrefour du village de Safeh, faisant noter que le convoi comprend des chars et des véhicules lourds.

Le correspondant a fait noter qu’une partie du convoi s’était dirigée vers les villages de la zone de Tal Tamr et l’autre vers les villages de la zone d’Abou Rasseine.

Sur un autre plan, des sources civiles ont souligné que l’armée d’occupation turques avaient vidé un point de contrôle dans les villages de Safeh, Hleiwet Jamous et Aricha , en avait acheminé du matériel lourd en direction de la ville de Ras Ain et avait mis le feu dans ce qui était resté de ses véhicules dans le point de Safeh.

Bulletin français

Check Also

Fermeture de tous les ports du littoral syrien jusqu’à nouvel ordre

Damas -SANA / Le ministère du transport a affirmé que tous les ports dans la …