Pour les forcer à combattre en Libye… les forces d’occupation turques cessent de fournir de l’argent à leurs mercenaires

Hassaké – Sana/ L’occupation turque exerce une pression intense sur les éléments des réseaux terroristes et ses mercenaires se trouvant dans la banlieue nord de Hassaké et celle de Raqqa, pour les forcer à rejoindre les groupes terroristes que le régime d’Erdogan transporte en Libye pour participer au combat qui s’y déroule.

Des sources civiles ont fait noter au correspondant de SANA que les forces d’occupation turques réduisent délibérément les salaires des mercenaires qui ne souhaitent pas participer aux batailles en cours en Libye et recourent au recrutement forcé de personnes déplacées existant dans les prisons établies par les forces d’occupation et les réseaux terroristes sur les territoires syriens.

D.H.

Check Also

L’armée libère cinq nouveaux villages dans la banlieue nord-ouest de Hama

Hama-SANA/  Des unités de l’armée arabe syrienne ont poursuivi les opérations contre les réseaux terroristes …