La délégation de la République arabe syrienne tient des réunions dans le cadre des pourparlers d’Astana 

Noursoultan – SANA / La délégation de la République arabe syrienne, présidée par Bachar Jaafari, a tenu aujourd’hui une réunion avec la délégation russe, présidée par l’envoyé spécial du président russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev.

L’entretien a porté sur la coordination des points de vue et des positions entre les deux délégations envers les questions inscrites sur l’ordre du jour du 12e round des pourparlers d’Astana.

Auparavant , la délégation de la République arabe syrienne s’est entretenue avec la délégation iranienne, présidée par le ministre adjoint des Affaires étrangères chargé des Affaires politiques spéciales, Ali Asghar Khaji.

En outre, la délégation de la République arabe syrienne a tenu une réunion avec l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen.

La réunion a porté sur l’examen de la poursuite de la lutte antiterroriste au nord de la Syrie en se concentrant sur la situation à Idleb, sur les actes hostiles menés par les réseaux terroristes contre les citoyens dans cette zone et dans ses périphéries et sur la nécessité d’y éradiquer le terrorisme.

La réunion a également porté sur les actes menés par les Etats-Unis qui entravent l’évacuation des citoyens du camp de Rukban et poursuivent l’occupation de la zone syrienne Tanf.

Par ailleurs, la délégation russe avait tenu une réunion avec la délégation iranienne.

Au début de la réunion, Lavrentiev a indiqué que l’action commune tout au long d’années et la coordination se poursuivront avec la délégation iranienne. « Nous accordons un grand intérêt à la rencontre avec la délégation syrienne présidée par Bachar Jaafari avant la rencontre tripartite avec la délégation russe », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le chef de la délégation iranienne a exprimé sa confiance en le succès du processus d’Astana, soulignant l’importance du renforcement de la coopération irano-russe à cette fin. «L’objectif commun est la réinstauration de la sécurité, de la paix et de la stabilité en Syrie, », a-t-il ajouté.

A noter que le 12e round des pourparlers d’Astana sur le règlement de la crise en Syrie avait commencé ce matin à Noursoultan, capitale du Kazakhstan, avec la participation d’une délégation de la République arabe syrienne, présidée par Bachar Jaafari, et des représentants des pays garantissant le processus d’Astana (Russie, Iran et Turquie), ainsi qu’une délégation de l’ONU présidée par l’envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, en tant qu’observateur.

Bulletin français

Check Also

Téhéran : Les déclarations des Américains sur la création de la soi-disant « zone sûre » sont provocatrices

Téhéran -SANA /Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, a affirmé que les …