Le Conseil des Ministres : Aucun effort ne sera épargné pour satisfaire les besoins des citoyens en dérivés pétroliers

Damas – SANA/ Le Conseil des Ministres a discuté des mesures qui avaient été prises au cours de la dernière période dans le but de rehausser le niveau de la production locale de dérivés pétroliers et d’ouvrir de nouveaux canaux de distribution et d’intervention directe via les stations-services mobiles.

Le Conseil a aussi examiné les questions relatives à l’importation à l’ombre des mesures économiques unilatérales et coercitives imposées au peuple syrien, affirmant que le dossier des dérivés pétroliers est en permanence suivi et qu’aucun effort ne sera épargné pour satisfaire les besoins des citoyens en ces dérivés.

En ce qui ce concerne le suivi des projets d’investissement préparés conformément à la loi de l’association, le Conseil a examiné le projet de gestion, d’investissement et de fonctionnement du port de Tartous par les amis en Fédération de Russie et son développement pour devenir compétitif au niveau régional et contribuer à la réalisation de la faisabilité économique et du renforcement des recettes, ainsi que le rôle important que le port joue dans la fourniture de besoins de la Syrie en les différentes matières.

Dans une déclaration à la presse qu’il a donnée sur l’investissement du port, le ministre du Transport, Ali Hamoud, a souligné le recours à une société russe pour élargir le port de Tartours et drainer plus de 500 million dollars dans cette opération, affirmant que selon l’accord, tous les ouvriers portuaires continueront à exercer leurs fonctions comme l’habitude dans le port.

A propos de l’autorisation de l’aviation aérienne qatarie à utiliser l’espace aérien syrien et sa réflexion sur le secteur du transport, Hamoud a révélé que les compagnies mondiales avaient perdu beaucoup à cause de leur passage hors de l’espace aérien syrien, et que les pays cherchent actuellement à le franchir à nouveau après la victoire syrienne.

Il a précisé que « le retour des compagnies aériennes qataries à franchir l’espace aérien syrien récupérera des millions de dollars que nous perdions annuellement ».

D.H./ A.Chatta

Check Also

Damas : La Syrie n’a pas utilisé l’arme chimique et elle ne le fera pas car elle n’en possède rien

Damas – SANA /Une source responsable du ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé …