Les comités de coordination syro-russe : Les mercenaires de Washington imposent une nouvelle forme de chantage aux personnes déplacées dans le camp de Rukban

Moscou – SANA/ Face à la détérioration de la situation humanitaire due au manque des moindres conditions de vie dans le camp de Rukban, les deux comités de coordination syro-russe pour le retour des Syriens déplacés ont dévoilé une nouvelle forme de chantage, imposée aux Syriens dans le camp par des groupes terroristes appartenant aux forces d’occupation américaines déployées dans la zone de Tanf.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, les deux comités ont déclaré que plus de 800 Syriens déplacés qui avaient quitté le camp depuis mai 2018, avaient été obligés à payer 300 dollars américains par personne aux groupes terroristes contre leur sortie du camp, expliquant que personne ne peut quitter le camp, car les personnes âgées, les handicapés, les femmes et les enfants n’ont pas cette somme d’argent.

“Les Syriens, qui ont quitté le camp, craignent de propager ces informations partant de leur souci de la vie de ceux qui y sont restés, en particulier leurs proches”, selon le communiqué.

Les deux comités ont à nouveau appelé les Nations unies à abandonner les actes inefficaces représentés par la fourniture de convois d’aide humanitaire aux «prisonniers de Rukban », car les Américains utilisent une grande partie de ces aides pour alimenter les terroristes et à influer sur les Etats Unis pour parvenir à une solution rapide à ce camp et permettre à ses résidents d’en sortir sans payer.

D.H./ L.A.

Check Also

Les deux commissions syrienne et russe : Washington ne s’intéresse pas à la souffrance des personnes séquestrées dans le camp de Rukban

Moscou-SANA / Les deux commissions syrienne et russe concernées par le retour des Syriens déplacés …