L’occupant israélien poursuit sa guerre contre les antiquités en Palestine

Qods occupée-SANA/ L’occupant israélien déclenche une guerre contre les antiquités en Palestine dans le cadre de sa guerre globale contre la présence palestinienne, dans une tentative d’estomper l’identité culturelle et civilisationnelle palestinienne dans une violation flagrante des droits et des accords internationaux.

Des associations civiles et officielles palestiniennes ont authentifié plusieurs tentatives de l’occupant israélien de viser des centaines de sites archéologiques à Qods occupée,  Khalil, Naplouse et à Bethléem, tout en détruisant, en s’emparant et en pillant les sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial et en établissant des colonies.

Dans une déclaration à SANA, le directeur de l’institution internationale Al-Quds, Hassan Khater, a mis en garde contre les plans de l’occupant pour détruire les murs antique dans la vieille ville d’al-Qods occupée afin de liquider la présence palestinienne.

Il a ajouté que les excavations de l’occupant israélien qui se poursuivent à Qods constituent une grande menace sur les sites archéologiques.

Khater a affirmé que le peuple palestinien poursuivra sa bataille pour préserver son patrimoine et sa civilisation.

De son côté, le directeur de la protection des Antiquités au ministère palestinien du Tourisme et des Antiquités, Saleh Tawafcha, a fait savoir qu’il y a 7.000 sites archéologiques en Palestine et 50.000 bâtiments antiques, précisant que l’occupant israélien s’empare de 62% d’eux.

Il a ajouté que des dizaines de maisons antiques à Hébron sont menacées de l’effondrement du fait des actes de colonisation dans la ville.

R.F. / L.A.

Check Also

Revue de presse

Damas -SANA / Les deux journaux, al-Baath et al-Thawra, parus ce matin à Damas, consacrent leurs …