La Syrie condamne vivement les attaques permanentes de la soi-disant « Coalition internationale » contre les civils syriens

Damas  -SANA /  Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que la Syrie condamne vivement la poursuite des attaques perpétrées par la soi-disant « Coalition internationale », que les Etats-Unis conduisent, contre les civils syriens et leurs infrastructures.

Dans deux messages qu’il a adressés aujourd’hui au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité sur le crime commis hier par des avions de combat de la soi-disant « Coalition internationale », contre les habitants du village de Baghouz Foqani et sa périphérie dans la banlieue sud-est de Deir Ezzor, et qui a fait 20 martyrs, dont des femmes et des enfants, le ministère a indiqué que ce nouveau crime parachève le crimes qui ont un aspect systématique et quotidien et qui sont commis par la « Coalition internationale » contre le peuple syrien dans une violation franche de la souveraineté de la République arabe syrienne et son intégrité territoriale sous des prétextes dévoilés.

« Les actes de la Coalition internationale illégale, créée hors des Nations unies, n’ont contribué qu’à la consolidation de la force des réseaux terroristes et extrémistes, en particulier « Daech » et le « Front Nosra », a-t-il fait noter.

Et le ministère d’ajouter :  « La République arabe syrienne condamne, avec les termes les plus sévères, les attaques permanentes menées par la « Coalition internationale » qui prend pour cible les civils syriens », faisant savoir que les communiqués de la Coalition avaient admis ces attaques et la grande destruction qu’elle cause dans les infrastructures et les établissements économiques, pétroliers, gaziers, et de services, ainsi que dans les propriétés publiques et privées en Syrie.

En outre, le ministère a assuré que la Syrie réclame au Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités  dans le maintien, dès que possible, de la paix et de la sécurité internationales dans le but de mettre fin aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité commis par cette Coalition contre les civils syriens et les infrastructures en Syrie.

« La République arabe syrienne affirme que l’échec du Conseil de sécurité à prendre de telles mesures porte atteinte à sa crédibilité et renforce l’impression qu’il dépend des Etats-Unis et de leurs alliés qui ne prennent point en compte sa référence fondamentale dans le maintien de la sécurité et de la paix internationale, ainsi que tout ce qui est relatif à la lutte antiterroriste et aux dispositions du droit international et au droit humanitaire international à cet égard », a-t-il conclu.

Razane / A.Chatta

Check Also

Les paysans de Qara exposent leurs produits dans le festival annuel de cerise

Banlieue de Damas-SANA / Des hôtes locaux et étrangers sont venus à la localité de …