Damas : Les tentatives israéliennes de terrifier la Syrie ne l’empêchent de confronter toute partie visant son peuple et sa souveraineté

Damas-SANA/  Le ministère des AE et des Expatriés a affirmé que l’agression israélienne flagrante contre les territoires syriens s’inscrit dans le cadre des tentatives israéliennes permanentes de perdurer la crise en Syrie et la guerre terroriste déclenchée contre elle, réclamant au Conseil de sécurité de prendre des mesures immédiates afin d’interdire la répétition de telles agressions.

Dans deux messages adressés au secrétaire général de l’ONU et au président du CS sur l’agression israélienne menée hier contre les territoires syriens, le ministère a fait savoir que les autorités de l’occupant israélien avaient déclenché le 11 janvier 2019 une nouvelle agression contre les territoires syriens, dans une violation flagrante de la résolution du CS N°350 de l’an 1974 relatives à l’accord sur le dégagement des forces entre les deux parties, en visant aux missiles un certain nombre de positions dans la périphérie de la ville de Damas et dans sa banlieue.

Le ministère a indiqué que les agressions et les provocations israéliennes dangereuses démontrent que les actes d’« Israël » ne sont pas différents de ceux perpétrés par les deux réseaux terroristes du «Front Nosra » et de « Daech » et confirment l’existence d’agenda commun entre « Israël » et ces entités terroristes.

Le ministère a affirmé que l’agression flagrante survenue hier s’inscrit dans le cadre des tentatives permanentes d’ « Israël » de perdurer la crise en Syrie et la guerre terroriste déclenchée contre elle et de rehausser le moral de ses agents des terroristes.

Le ministère a ajouté que la République arabe syrienne affirme que la poursuite de la ligne hostile dangereuse suivie par « Israël » est irréalisable sans le soutien politique, militaire et médiatique apporté par l’administration américaine.

« La République arabe syrienne réclame à nouveau au CS d’assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix et la sécurité internationales, de prendre des mesures immédiates afin d’interdire la répétition des attaques israéliennes, d’obliger « Israël » à respecter les résolutions du CS relatives à l’accord sur le dégagement des forces et au rejet de l’annexion du Golan syrien occupé et de demander des comptes à « Israël » pour ses actes commis à l’encontre du peuple syrien et pour son soutien apporté aux réseaux terroristes, lesquels constituent une violation flagrante de la charte de l’ONU, des dispositions du droit international, des résolutions onusiennes N°242, N°338, N°350 et N°497 et de toutes les résolutions internationales relatives à la lutte contre le terrorisme», a dit le ministère.

Et le ministère de conclure : « La République arabe syrienne affirme que ces tentatives israéliennes provocatrices n’empêchent pas la Syrie de lutter contre ceux qui tentent d’attaquer le peuple syrien et la souveraineté de la Syrie ».

R.F. / A.Chatta

Check Also

Un an après l’invasion par les forces du régime turc et ses mercenaires de la ville d’Ifrine, les terroristes y poursuivent leurs crimes

Alep-SANA / Il y a un an, les forces du régime turc et de ses …