Entretiens parlementaires syro-iraniens sur la coopération économique bilatérale

Téhéran/Le ministre iranien de l’Economie et des Finances, Farhad Dejpasand, a affirmé la nécessité de renforcer les relations économiques syro-iraniennes, surtout dans le domaine politique.

Recevant le Comité parlementaire d’amitié syro-iranien, Dejpasand a  indiqué que le renforcement des relations économiques entre les deux pays implique l’élargissement de la coopération dans le domaine bancaire, surtout que l’exportation des marchandises iraniennes est susceptible de jouer un rôle axial dans la reconstruction de la Syrie.

En ce qui concerne le domaine de l’investissement en Syrie, le responsable iranien a fait allusion à la signature de plusieurs accords dans ce domaine, émettant l’espoir de signer l’accord déjà élaboré lors de la visite du vice-président iranien,  Isaac Jahangiri , en Syrie.

Le Comité parlementaire d’amitié syro-iranien avait discuté à Téhéran des moyens de renforcer les relations parlementaires entre les deux pays et des moyens de les renforcer dans les domaines politique, économique et commercial.

Le vice-président du Comité, partie iranienne, Ahmad Salek, a affirmé que l’Iran poursuit son appui à la Syrie aux différents niveaux, mettant l’accent sur l’importance des accords conclus entre les deux pays dans les domaines culturel, scientifique, économique et commercial.

Salek a souligné l’importance de la création d’une chambre de commerce commune pour le développement des relations économiques bilatérales et de former un Secrétariat général pour le parlement syro-iranien en vue de poursuivre les questions intéressant les parlementaires syriens et iraniens.

Le vice-président du Comité, partie syrienne, Hussein Ragheb Hussein, a souligné la nécessité de renforcer le dialogue entre le Conseil islamique de la Choura et l’Assemblée du Peuple dans le cadre des relations constructives liant les deux pays et de former une chambre parlementaire syro-iranienne pour mener des contacts directs et périodiques.

Hussein a souligné l’importance de renforcer la coopération dans la reconstruction, d’établir des projets de développement et de réactiver les rencontres et les dialogues culturels et scientifiques.

Pour sa part, l’ambassadeur de Syrie à Téhéran, Adnan Mahmoud, a affirmé l’importance de traduire les relations stratégiques syro-iraniennes en des faits pratiques et de renforcer les potentiels face aux pressions et sanctions injustes, précisant que le Conseil islamique iranien de la Choura était en première ligne de défense du peuple syrien dans sa guerre contre le terrorisme.

Mahmoud a ajouté qu’une nouvelle étape de coopération économique entre les deux pays commencera prochainement.

 

Razane/R.B.

 

Check Also

Le commandement général de l’armée démobilise les officiers des contingents 248 et 249

Damas-Sana/Le Commandement général de l’armée et des forces armées a donné un ordre administratif de …