Abou Saïd : Washington viole à nouveau les chartes internationales en utilisant les bombes au phosphore blanc à Hajine

Beyrouth/ Le commissaire aux droits de l’Homme au Moyen-Orient, Haïtham Abou Saïd, a condamné les massacres répétés commis par l’aviation de la Coalition illégale dirigée par les États-Unis contre les civils dans la localité de Hajine dans la banlieue de Deir Ezzor, et qui ont fait des dizaines de martyrs et de blessés.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, Abou Saïd a fait noter qu’on a observé l’utilisation de bombes au phosphore blanc prohibé dans une autre attaque contre la localité de Hajine, ce qui prouve à nouveau la violation par Washington des conventions internationales après l’utilisation de ces armes à Raqqa et auparavant à Mossoul en Irak.

Abou Saïd a ajouté que Washington “exploite le titre de la lutte contre le terrorisme et la guerre contre ‘’Daech’’ dans le but de bombarder l’armée syrienne afin de l’empêcher d’avancer vers les positions de groupes terroristes et de purifier les quartiers dans lesquels ils se trouvent, ce qui rend des Etats-Unis un partenaire de ces groupes’’.

D.H./ L.A.

Check Also

Revue de presse

Damas -SANA / Le journal al-Thawra, seul paru ce matin à Damas, consacre ses manchettes …