Jaafari : La Syrie est déterminée à s’emparer du gouvernorat d’Idleb

New York /  L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé la détermination de la Syrie à reprendre le contrôle de tout le gouvernorat d’Idleb, soulignant qu’elle n’autorisera point la transformation d’Idleb en de nouvelles grottes pour les terroristes.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité pour débattre la situation au Moyen-Orient, Jaafari s’est étonné de certains pays occidentaux qui avaient pleurniché sur la situation à Idleb et lancé des menaces sous prétexte de la protection des civils, alors qu’ils ignorent les attaques menées aux roquettes par les groupes terroristes contre les civils innocents dans la ville d’Alep et qui avaient fait des dizaines de martyrs et de blessés.

Jaafari a fait noter que la « Coalition illégale », conduite par les Etats-Unis, ne vise pas les groupes terroristes en Syrie mais elle poursuit ses crimes contre les Syriens, s’étonnant du rapport de l’émissaire spécial de l’ONU qui ignore les crimes commis par la «Coalition» contre les Syriens.

Jaafari a fait savoir que le gouvernement syrien avait participé d’une manière positive aux pourparlers de Genève, traité avec tous les émissaires spéciaux de l’ONU et coopéré avec l’ONU afin de parvenir à un règlement politique de la crise, assurant que le gouvernement syrien s’attache toujours à faire réussir les missions de l’émissaire spécial vu que ce succès verse dans l’intérêt du peuple syrien.

« Le gouvernement syrien a participé d’une manière positive au processus d’Astana et a positivement traité avec les résultats de la Conférence du dialogue national inter-syrien à Sotchi », a dit Jaafari, qui a ajouté que la Syrie s’attache toujours aux résultats de la Conférence précitée qui s’était soldée par la conclusion de l’accord sur la formation d’une commission de débat de la Constitution actuelle.

Jaafari a indiqué que des pays occidentaux avaient conspiré contre la Syrie en déclenchant une guerre terroriste inédite dans l’histoire contre elle et créé des bases militaires pour protéger les terroristes.

Et Jaafari de poursuivre : « L’Etat syrien est le plus qui s’attache à la cessation de la crise car on est le premier et le dernier qui a été affecté par cette guerre qui vise la Syrie pour tuer son peuple et pour détruire ses infrastructures».

Il a affirmé que l’Etat syrien est ouvert à toutes les initiatives visant à lutter contre les terroristes et à résoudre la crise, par le biais de la régularisation de la situation de ceux qui sont impliqués dans cette guerre et de la réalisation des réconciliations nationales dans le but de mettre fin à l’effusion de sang des Syriens et de préserver l’unité de la Syrie et de son peuple.

Jaafari a précisé que la création d’une commission de débat de la Constitution actuelle qui représente la société syrienne constitue l’une des voies pour sortir de la crise.

Et Jaafari de conclure : « Le gouvernement syrien fera tout effort pour réaliser les aspirations du peuple syrien et de tous ceux qui œuvrent pour éradiquer le terrorisme dans le monde ».

R.F. / A. Chatta

Check Also

Mme Asma al-Assad visite le camp des « explorateurs adolescents » et participe avec les enfants des martyrs dans leurs activités

Damas 20-8-SANA / Mme Asma al-Assad a visité aujourd’hui le camp des « explorateurs adolescents …