Réouverture du poste frontalier Nassib/Jaber avec la Jordanie

Daraa/ Le poste frontalier Nassib/Jaber entre la Jordanie et la Syrie a été rouvert ce matin et la circulation de voitures et de personnes entre les deux pays a commencé, après trois ans d’arrêt à la suite de la prise de contrôle du poste par les groupes terroristes.

La correspondante de SANA au poste frontalier a fait noter que les autorités et les ministères concernés avaient achevé tous les arrangements logistiques nécessaires, dans le but de recevoir le trafic de voitures et de personnes du côté syrien, affirmant l’accès de nombre de voitures et de personnes, dont des Syriens et des Jordaniens, vers la Syrie.

Une délégation économique regroupant Mohammad Sawah, président de l’Union des Exportateurs syriens, Samer Debs, président de la Chambre d’Industrie de Damas et sa banlieue, Mohammad Hamcho, secrétaire de l’Union des Chambres de Commerce de Damas et un certain nombre d’hommes d’affaires syrien se sont rendus au poste jordanien de Jaber.

Dans une déclaration aux journalistes, Sawah a indiqué que ce poste frontalier constitue un portail principal pour le retour de l’écoulement des marchandises entre la Syrie et la Jordanie et la réactivation de l’économie.

Il a indiqué qu’un bureau d’exportation sera créé au poste frontalier pour servir les exportateurs en assurant toute information et aide nécessaire pour le transit du commerce via le poste frontalier de Nassib.

Il a ajouté qu’un centre permanent pour les exportations syriennes s’ouvrira dans quelques semaines à Amman, au Koweït et en Irak.

Dans une déclaration, Hani Abou Hassan, président de la Chambre d’Industrie d’Irbid en Jordanie, a fait noter que les visites économiques entre les deux pays ne s’étaient pas interrompues, indiquant que les hommes d’affaires jordaniens avaient trouvé un grand accueil de la part du gouvernement syrien.

De son côté, Abdul Salam Dhibat, président de la Chambre de Commerce d’Al-Ramtha, a assuré que la Syrie et la Jordanie sont liées par des relations familiales et sociales, souhaitant la stabilisation de tous les gouvernorats syriens.

Il a souligné que la sécurité de la Syrie est de la sécurité de la Jordanie.

Zyad Homsi, président de la Chambre d’Industrie d’Amman, a affirmé que les relations sociales entre les deux pays étaient immédiatement retournées et que les relations économiques avaient graduellement commencé à retourner, disant : « Nassib est l’artère principale entre la Syrie et la Jordanie et le motif le plus fort pour redynamiser le commerce entre les deux pays ».

A l’ouverture du poste frontalier, des dizaines de personnes l’ont franchi dans une image reflétant la passion de visiter la Syrie.

Bulletin français

 

Bulletin français

 

Check Also

Des hélicoptères de la « Coalition internationale » transportent des terroristes de « Daech » de la banlieue nord-est de Hassaké

Hassaké / Dans le cadre des politiques de Washington soutenant le réseau terroriste « Daech …