Les autorités de l’occupation israélienne rend une sentence injuste contre le détenu Sidqi Maqt

Quneitra / Les autorités de l’occupation israélienne ont rendu hier une sentence injuste à 11 ans de prison contre le détenu syrien Sidqi Maqt.

Le père du détenu Suleyman Maqt a dénoncé la sentence rendue par les tribunaux israéliens racistes, la qualifiant de «nulle et non avenue» et «contraire aux droits de l’Homme et aux chartes internationales».

Il a appelé les organisations juridiques internationales à exercer des pressions sur les autorités de l’occupation israélienne pour qu’elles cessent leur politique agressive et répressive à l’encontre des Golanais.

Il a affirmé que les accusations lancées contre le détenu Maqt étaient erronées et politisées.

L.A.

Check Also

Comme « Daech » le fait, les hommes armés des « FDS » frappent une personne âgée jusqu’à la mort à Hassaké

Hassaké-SANA / Comme les terroristes de « Daech » le font, les hommes armés de …