Jaafari : Toute action menée par l’Etat syrien pour expulser les terroristes d’Idleb est un droit légal

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que la Syrie est déterminée à lutter contre le terrorisme et à reprendre le contrôle de tous ses territoires des terroristes et de toute forme d’occupation étrangère.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité pour débattre la situation dans le gouvernorat d’Idleb, Jaafari a assuré que toute action menée par l’Etat syrien pour expulser les terroristes d’Idleb est un droit souverain et légal.

« Cette action est une réponse à la demande des millions de Syriens, dont les habitants d’Idleb assiégés par les réseaux terroristes », a-t-il dit.

Il a fait noter que la Syrie est la plus qui s’attache à la sécurité de ses citoyens, « c’est pourquoi elle a proclamé son attachement à l’adoption de la ligne des réconciliations et donné le temps suffisant aux réseaux armés à Idleb pour déposer les armes, adhérer au processus de réconciliation et se séparer des réseaux terroristes », a-t-il précisé.

Jaafari a ajouté qu’au cas où les groupes terroristes avaient refusé de déposer les armes et de quitter les territoires syriens vers le lieu d’où ils sont venus, le gouvernement syrien a pris la décision de libérer le gouvernorat d’Idleb du réseau terroriste du « Front Nosra » et des autres groupes qui en dépendent et avait pris tous les préparatifs nécessaires pour protéger les civils et assurer les corridors sécurisés pour les évacuer, l’instar de ce qui s’était auparavant passé.

« Les gouvernements des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France exploitent leur présidence périodique du Conseil de sécurité pour mobiliser contre la Syrie par le biais des centaines d’appels pour tenir des réunions et de la menace tant que l’armée arabe syrienne et ses alliés réalisent une progression dans la confrontation des groupes terroristes dépendant de ces pays », a-t-il fait noter.

Et Jaafari de poursuivre : « Les gouvernements de ces trois pays occidentaux dans la région sont la raison principale de la souffrance de notre peuple à l’intérieur comme à l’extérieur en ravivant la crise et en œuvrant pour la perdurer ».

« L’investissement dans le terrorisme en Syrie a échoué et la libération d’Idleb du réseau du « Front Nosra » et des groupes qui en dépendent mettra en échec les espoirs de ceux qui ont parié sur le terrorisme », a-t-il conclu.

A. Chatta

Check Also

Morgulov: Moscou émet l’espoir de poursuivre la coopération avec Pékin sur la Syrie

Moscou-SANA/  Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgulov, a indiqué que Moscou souhaite poursuivre …