La déclaration finale du sommet de l’OCS: Le règlement de la crise en Syrie se fera via un processus politique conduit par les Syriens

Qingdao/ Les chefs d’Etat des pays de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) ont affirmé qu’il n’y a pas d’alternative à un processus politique global sous la direction des Syriens eux-mêmes pour régler la crise en Syrie.

Dans la déclaration finale du sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai tenu à Qingdao en Chine, les pays membres à l’OCS ont affirmé que le règlement de la crise en Syrie parte de la nécessité de préserver sa souveraineté, son indépendance et son intégrité territoriale, conformément à la résolution du Conseil de sécurité N°2254 qui insiste sur ces principes.

La déclaration met l’accent sur l’efficacité des réunions d’Astana sur la crise en Syrie et sur les résultats de la Conférence du dialogue national inter-syrien de Sotchi, tenue en janvier dernier, qui avait contribué dans le renforcement du processus pour parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie.

Les chefs d’Etat des pays membres à l’OCS ont appelé à s’engager au mémorandum relatif à la création des zones de désescalade en Syrie, qui n’incluent pas les réseaux terroristes, exprimant leur soutien aux pourparlers de Genève sur la crise en Syrie.

R.F. / L.A.

Check Also

Des unités de l’armée se dirigent vers le nord pour affronter l’agression turque

Hassaké-SANA / Le correspondant de SANA a indiqué que des unités de l’armée arabe syrienne …