Condamnations internationales de l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie

Capitales/  Plusieurs pays ont condamné vivement l’agression américano-franco-britannique menée contre la Syrie.

Le président bolivien Ivo Morales a condamné vivement l’agression, le qualifiant d’«attaque hystérique du président américain Donald Trump contre le peuple syrien».

Cité par l’AFP, le président Morales a dit : «Hier, les Etats-Unis s’était servi du prétexte de l’arme chimique pour envahir l’Irak, et aujourd’hui, ils font la même chose avec la Syrie».

Pour sa part, le président Tchèque Milos Zeman a condamné l’agression tripartite.

Le porte-parole de la présidence tchèque a souligné la nécessité de ne pas recourir à l’option militaire.

De même, le ministère biélorusse des Affaires étrangères a condamné vivement l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère a appelé toutes les parties concernées à cesser immédiatement d’utiliser la force militaire contre d’autres pays et de chercher les moyens de régler la crise par les voies pacifiques.

L’Egypte exprime sa vive inquiétude devant les répercussions de l’agression tripartite sur la situation en Syrie

L’Egypte a exprimé aujourd’hui sa vive  inquiétude devant  l’agression tripartite menée par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France contre la Syrie.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère égyptien des Affaires étrangères a exprimé sa solidarité avec le peuple syrien frère pour réaliser ses aspirations à la vie en sécurité et préserver ses potentiels nationaux et l’intégrité territoriale du pays via un consensus politique qui regroupe toutes les factions politiques syriennes.

La communiqué a appelé la Communauté internationale et les grands pays à assumer leurs responsabilités en s’attachant à la solution politique à la crise en Syrie loin de la polarisation.

La Chine : Toute action militaire qui surmonte le CS constitue une violation du droit international

La Chine a réitéré son opposition à tout usage de la force dans les relations internationales et sa demande de respecter la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale des autres pays.

Lors d’une conférence de presse, la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, qui a commenté l’agression tripartie américano-franco-britannique contre la Syrie, a précisé ‘’Toute action militaire unilatérale qui dépasse le Conseil de sécurité se contredit avec les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies et viole les principes du droit international et des normes réglementant les relations internationales, ajoutant qu’elle compliquera davantage la crise en Syrie’’.

 

L’Irak considère l’agression tripartite contre la Syrie comme un comportement dangereux qui entraînerait la région à des graves répercussions

Le ministère irakien des Affaires étrangères a considéré l’agression américano-franco-britannique contre la Syrie comme un comportement dangereux qui entraînerait la région à des graves répercussions qui menacent sa sécurité et sa stabilité.

Rapporté par le site web «Somariya», le porte-parole du ministère, Ahmad Mahjoub, a qualifié de «chose très grave» l’agression, vu ses répercussions sur le peuple syrien.

Il a appelé à œuvrer pour parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie de façon qui répond aux aspirations du peuple syrien.

Il a fait savoir que cette agression donne une nouvelle chance au terrorisme pour qu’il s’étend à nouveau.

D.H./ L.A.

Check Also

Ala appelle le Conseil des droits de l’Homme à adopter des mesures sérieuses pour obliger Israël à s’obtempérer aux résolutions internationales

Genève – Sana / L’ambassadeur de Syrie auprès de l’Onu et des organisations internationales à …