Des sources bien informées affirment que les accusations proférées par des pays occidentaux contre la Syrie interviennent pour sauver les terroristes d’une fin inévitable

Damas/Des sources bien informées ont affirmé que le jeu créé par les réseaux terroristes à al- Ghouta accusant l’armée arabe syrienne d’utiliser l’arme chimique fait suite aux tentatives désespérées de certains pays occidentaux au sein du Conseil de sécurité et du Conseil des droits de l’homme de sauver les terroristes d’une fin inévitable à la main de l’armée arabe syrienne.

Les sources ont indiqué que les victoires rapides remportées par l’armée arabe syrienne sur les terroristes à al-Ghouta ont poussé ces derniers et leurs parrains à reprendre les mensonges habituels et les accusations fabriquées en vue d’arrêter la progression de l’armée et d’utiliser ces fausses accusations comme prétexte pour agresser la Syrie.

Les sources ont indiqué que le gouvernement syrien avait déjà mis en garde, lors des séances de des Nations unies, contre la préparation par les réseaux terroristes de ce scénario. « Une source militaire avait mis en garde contre des informations sûres disant apprendre que les réseaux terroristes avaient reçu des instructions de leurs parrains pour utiliser l’arme chimique à al-Ghouta et en accuser l’armée syrienne », ont ajouté les sources.

Les sources ont précisé que l’échec des pays soutenant le terrorisme à assurer le soutien à leurs outils à al-Ghouta les pousse à recourir au jeu de l’arme chimique qu’ils avaient utilisé à plusieurs reprises en s’appuyant sur des images fausses et des allégations fabriquées à chaque fois qu’ils profèrent des accusations et où les victimes sont des acteurs parmi les enfants et les civils.

Les sources ont indiqué que l’exploitation des civils et des enfants par les réseaux terroristes et leurs soutiens pour fabriquer les accusations est devenue une question flagrante et que ce sont les terroristes qui prennent les civils comme otages et boucliers humains et les empêchent de sortir par le passage sûr.

«L’État syrien, qui ouvre la porte devant les réconciliations et les couloirs pour assurer la sortie des civils, est soucieux de la sécurité et de la protection des civils », ont conclu les sources.

 

R.Bittar

Check Also

Poursuite des efforts pour aider les habitants déplacés de Hassaké

Hassaké -SANA /L’agression turque menée contre les territoires syriens a poussé les habitants à quitter …