Ouverture des travaux de la conférence «La situation arabe après un siècle de la Déclaration Balfour »

Damas /Avec la participation d’un certain nombre d’intellectuels et d’écrivains arabes, l’Institution /Document d’une Patrie/, a lancé, aujourd’hui à l’amphithéâtre de l’université de Damas, les travaux de la conférence intitulée: « La situation arabe après un siècle de la Déclaration Balfour… Tirer des leçons du passé pour édifier un meilleur avenir”.

Dans une allocution qu’elle a prononcée lors du lancement des travaux de la conférence, la Conseillère politique et médiatique à la Présidence de la République, présidente du Conseil des secrétaires de l’Institution de «Document d’une Patrie», Bouthayna Chaabane, a fait savoir que le premier projet de l’institution sera d’authentifier les évènements qui avaient eu lieu en Syrie pendant les sept dernières années.

Chaabane a précisé que le dialogue dans cette conférence sera objectif et franc en vue de jeter les meilleures bases pour la prochaine génération.

«Nous somme concernés par les évènements auxquels fait face notre nation», a dit Chaabane qui a souligné, à cet effet,  l’importance de mettre en œuvre des plans pour affronter les défis.

Chaabane a ajouté que le peuple et l’armée en Syrie avaient traduit le sens de l’appartement et du sacrifice et payé cher pour que la Patrie soit à ses habitants.

Elle a appelé les hommes d’affaires arabes, nationaux et régionaux, à soutenir les centres de recherches et les intellectuels dans le but de résister à l’ennemi sioniste et aux produits du pétrodollar qui déforment l’histoire.

Pour sa part, le Mufti général de la République, Ahmad Badreddine Hassoune, a indiqué dans son allocution que la Palestine restera la préoccupation de la Nation arabe.

Le Mufti a fait savoir que la Syrie avait fait face à la guerre terroriste la plus féroce grâce à son président qui a aimé le Dieu et l’homme.

En outre, l’intellectuel Talal Abou Ghazala, a exprimé, dans une allocution télévisée à l’ouverture de la conférence, son appréciation de la direction et du peuple en Syrie qui se tiennent aux côtés du peuple palestinien dans sa lutte contre l’occupant israélien.

Dans une déclaration aux journalistes à la fin de la conférence, Chaabane a remercié les participants arabes qui étaient venus de plusieurs pays arabes, de l’Europe et des Etats-Unis pour participer à cette conférence.

« Après les sacrifices consentis par l’armée syrienne, il est devenu clair que le sionisme était derrière la destruction en Syrie et en Irak », a-t-elle dit.

Dans une déclaration similaire, l’ambassadeur de Palestine à Damas, Mahmoud Khalidi, a précisé que la Déclaration Balfour avait visé la Patrie arabe tout entière et non seulement la Palestine.

Bulletin français

Check Also

Le Groupe d’Asie-Pacifique à l’ONU élit la Syrie comme présidente du Groupe au mois prochain

New York / Le Groupe d’Asie-Pacifique à l’ONU a élu par acclamation, lors de sa …