Jaafari : Le processus des réunions d’Astana était positif

Damas/ Le délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bachar Jaafari, a affirmé que le processus des réunions d’Astana était positif et complémentaire à celui de Genève et qu’il est consacré au contrôle du régime de la cessation des hostilités.

Lors d’une interview accordée hier à la TV arabe syrienne, Jaafari a précisé que le processus d’Astana 1, 2 et 3 était positif, soit les oppositions ont y assisté ou non, car elle est consacré au contrôle du régime de la cessation des hostilités, à la séparation entre les réseaux terroristes ”Daech” et ”Front Nosra” et d’autres groupes armés et à la conjugaison des efforts des factions, qui ont signé l’accord, dans la bataille contre le terrorisme, «ce qui n’a pas été réalisé jusqu’à présent » a-t-il dit.

Et Jaafari de poursuivre : ”Nous n’avons pas confiance en la partie turque, car elle était tout au long de l’histoire derrière les problèmes dans la région”.

Jaafari a fait savoir que le terrorisme est derrière les problèmes provoqués en Syrie, soulignant que la plus importante victoire réalisée dans notre bataille contre le terrorisme se concrétise par l’approbation de tout le monde de l’existence du terrorisme en Syrie et en Irak.

Il a affirmé que le clé de l’arrêt de l’afflux du terrorisme mondial en Syrie commence par le contrôle des frontières par la partie turque.

”Les récentes attaques terroristes survenues à Damas, à Homs, à Alep et dans certaines zones syriennes fait partie des pressions exercées sur le gouvernement syrien avant le départ à Genève”, a-t-il précisé.

Jaafari a expliqué qu’ “Il y a des forces politiques parrains du terrorisme ne veulent pas une solution politique de la crise en Syrie”.

Il a souligné le soutien apporté par les services de renseignements au terrorisme sur le plan international.

Jaafari a affirmé la volonté de la délégation de la République Arabe Syrienne d’aller au 5e round de Genève et de travailler selon l’ordre de jour issu du 4e round de Genève et qui inclut 4 dossiers.

”A chaque fois que les victoires se multiplient sur le terrain, nous deviendrons plus proche de la solution politique”, a conclu Jaafari.

D.H./ L.A.

Check Also

Sur directives du président al-Assad, Khamis visite la base de l’aéroport de Che’yrat

Homs/ Sur directives du président Bachar al-Assad, Commandant en chef de l’armée et des forces armées, ...