Damas : La campagne injuste lancée par certains pays occidentaux contre la Syrie doit s’orienter aux réseaux terroristes

Damas / Le ministère des AE et des Expatriés a affirmé que les réseaux terroristes armés avaient commis un autre crime à Alep en utilisant les armes chimiques prohibées internationalement, soulignant que la campagne injuste et de tromperie lancée par certains pays occidentaux contre la Syrie doit s’orienter aux réseaux terroristes, à leurs soutiens et aux parties qui leur assurent les agents toxiques dans le but de servir des objectifs politiques odieux.

Dans deux messages qu’il a adressés au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère a indiqué que les réseaux terroristes avaient exploité la “pause” à laquelle la République arabe syrienne s’était engagée pendant deux semaines pour utiliser une fois de plus les agents chimiques le 30/10/2016 en lançant des roquettes portant du gaz de chlore sur la zone de “1070 appartements” et le quartier de Hamadaniya à Alep, ce qui y a fait 48 cas de suffocation dans les rangs des civils et des militaires.

“La République arabe syrienne, partant de son attachement à faire connaissance à la communauté internationale des crimes, que les réseaux terroristes n’ont pas cessés de commettre en raison de l’encouragement de certains pays et du mutisme d’autres, met ces faits douloureux devant la communauté internationale”, a fait savoir le ministère, soulignant que plus de 50 roquettes Grad et de 30 bombonnes de gaz avaient été lancés par les réseaux terroristes à partir de l’est d’Alep et d’autres zones sur la partie ouest de la ville.

“Ces attaques ont fait 84 martyrs et 280 blessés, en plus des dégâts matériels considérables dans les propriétés publiques et privées”, a dit le ministère.

Et le ministère de poursuivre : “Les pays occidentaux ont défendu les crimes de Daech et du Front Nosra et l’usage par les réseaux terroristes des armes chimiques. Au lieu de les en accuser, ils accusent la fausse partie de commettre les crimes des réseaux terroristes”.

“Alors que la Syrie condamne l’usage des armes chimiques par quiconque, elle affirme que la campagne injuste et de tromperie lancée par certains pays occidentaux contre la Syrie doit s’orienter aux réseaux terroristes, à leurs soutiens et à toutes les parties qui leur facilitent l’obtention des agents toxiques à des fins politiques odieuses”, a fait noter le ministère.
A. Chatta

Check Also

Le Conseil de sécurité adopte à l’unanimité une résolution appelant à la cessation des hostilités en Syrie

New York / Le Conseil de sécurité a adopté aujourd’hui à l’unanimité une résolution appelant …