Zou’bi tient à Téhéran une rencontre médiatique avec les responsables des agences de presse et des médias iraniens

Téhéran / Le ministre de l’information, Omran Zou’bi, a tenu, aujourd’hui au siège de l’Agence iranienne de presse « Tasnim » à Téhéran, une rencontre médiatique et un dialogue intellectuel avec les responsables des agences de presse et des médias iraniens.

Lors de la rencontre, le ministre Zou’bi a donné un aperçu global et détaillé sur les développements de la guerre terroriste visant la Syrie et sur les attaques terroristes et l’embargo injuste dont l’information syrienne fait l’objet.

En outre, Zou’bi a répondu aux questions des Agences de presse et des médias iraniens sur les développements de la guerre terroriste déclenchée contre la Syrie et sur les mesures adoptées par l’Etat syrien pour faire face aux réseaux terroristes armés simultanément avec ses efforts déployés pour parvenir à une solution politique préservant l’unité et la souveraineté de la Syrie loin de toute intervention étrangère.

Répondant à une question sur les raisons de la défaillance militaire face aux terroristes dans certaines zones syriennes, M. Zou’bi a répondu qu’il n’y a pas une telle défaillance dans les opérations de l’armée syrienne qui est bien entraînée depuis la création de l’entité sioniste pour l’affronter et mener des guerres avec des armées régulières, mais cette guerre n’est pas classique, c’est une « guérilla », ajoutons la nature du lieu et l’existence de civils dans les différentes régions.

Zou’bi a, en outre, affirmé que l’Etat syrien traite avec les Kurdes en Syrie en tant que citoyens syriens par excellence et non pas suivant leur nombre ou leur appartenance religieuse.

Zou’bi a rejeté un « jeu russe » en ce qui concerne la crise en Syrie « mais c’est une tactique politique  pratiquée par tous les pays », a-t-il précisé.

« La position russe est claire et franche vis-à-vis de la Syrie, notamment la position du président russe Vladimir poutine qui est positive et avec l’Etat et le peuple syriens », a-t-il affirmé.

Zou’bi a démenti toutes les nouvelles véhiculées par des journaux sur une rencontre saoudo-syrienne aux niveaux sécuritaire et politique. Il a indiqué que l’Arabie Saoudite ne pourra dire qu’elle est contre le terrorisme alors qu’elle soutient Daech, Nosra et les autres organisations terroristes.

« Le régime qui tue le peuple yéménite sous les titres de ‘Asifat al-Hazm’ (Tempête décisive) ou ‘Restaurer l’espoir‘ ne pourra participer au règlement des crises régionales », a indiqué M. Zoubi, qualifiant la diplomatie saoudienne d’une « politique tremblante ».

R.Fawaz / R. B./A. Chatta

Check Also

Les forces d’occupation démolissent trois maisons de Palestiniens en Cisjordanie

Al-Qods occupé-SANA/ Les forces d’occupation israéliennes ont démoli trois maisons de Palestiniens en Cisjordanie. L’agence de …