Les ministres de l’Agriculture de la Syrie, d’Irak, de la Jordanie et du Liban s’informent des domaines de travail du centre de recherche (ACSAD)

Banlieue de Damas – SANA/ Les ministres de l’Agriculture de la Syrie, de l’Irak, du Liban et de la Jordanie ont visité aujourd’hui le Centre arabe d’études des zones arides et des terres sèches (ACSAD) dans la banlieue de Damas.

Au cours de la visite, les ministres ont entendu des présentations complètes du directeur du centre et de ses experts sur l’ACSAD, ses domaines de travail, sa coopération avec les quatre pays, les projets qu’il met en œuvre, les réussites dans le domaine du développement de l’élevage, la lutte contre la désertification, la collecte de l’eau, la gestion des ressources en eau, le développement de nouvelles variétés de céréales.

Dans une déclaration aux journalistes, le ministre de l’Agriculture et de la Réforme agraire, l’ingénieur Muhammad Hassan Qatana, a expliqué que le but de la visite du centre était d’être tenu au courant des résultats des recherches et des études qu’il mène concernant la réalisation de la sécurité alimentaire et la résolution de tous les problèmes dont souffre l’agriculture dans le monde arabe.

Qatana a souligné que la réhabilitation des infrastructures et des projets détruits par la guerre terroriste nécessite une coopération et une intégration au niveau régional, faisant noter que la réunion des quatre pays hier vise à réaliser l’intégration dans les politiques, la recherche et l’expertise.

Le ministre irakien de l’Agriculture, l’ingénieur Abbas al-Alayawi, a salué la coopération continue de l’ACSAD dans le secteur agricole à la lumière des grands défis climatiques dont souffre la région, soulignant que la sécurité alimentaire est l’un des défis et une priorité pour les gouvernements arabes, et que le secteur agricole ne peut progresser et faire face à ces défis que grâce à la coopération avec tous.

Le ministre jordanien de l’Agriculture, Khaled Al-Hunaifat, a souligné le grand rôle que l’ACSAD met en œuvre en Jordanie dans la recherche de solutions aux défis liés au changement climatique, soulignant l’importance de bénéficier des projets mis en œuvre par le centre dans les pays arabes, et de son expertise qui aide à trouver des solutions aux défis liés au secteur agricole.

De son côté, le ministre libanais de l’Agriculture, Abbas Hajj Hassan, a expliqué que la présence du centre ACSAD en Syrie a un rôle central dans la convergence des vues et la stimulation du travail agricole dans la région, soulignant que le centre est un partenaire clé dans l’activation de l’action interarabe.

Le directeur général de (ACSAD), Dr Nasr El-Din Al-Obeid, a déclaré que la visite vise à bénéficier des projets de recherche menés par le centre pour augmenter la productivité dans la région arabe.

M.Ch.

Check Also

Miqdad arrive à Bagdad pour des entretiens avec les responsables irakiens en vue de renforcer les relations bilatérales

Bagdad-SANA/ Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Dr Fayçal Miqdad, est arrivé dans …