Damas : Les déclarations de l’administration américaine sur l’enlèvement des citoyens américains sont trompeuses et une désinformation délibérée

Damas-SANA/Le ministère des Affaires Etrangères et des Expatriés a expliqué que la semaine dernière, des déclarations trompeuses et illogiques ont été faites par l’administration américaine, représentée par le président américain et son secrétaire d’Etat, qui apportaient de fausses accusations au gouvernement syrien de kidnapper ou d’arrêter des citoyens américains, dont Austin Tice, un soldat de l’armée américaine.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à SANA, le ministère a fait savoir que le gouvernement américain a admis, il y a des années, qu’Austin Tice et d’autres Américains étaient entrés illégalement dans les territoires de la République arabe syrienne.

« La Syrie dément avoir kidnappé n’importe quel citoyen américain qui était entré dans ses territoires ou avait résidé dans des zones contrôlées par le gouvernement syrien, et insiste sur son engagement absolu aux principes du droit international et aux dispositions de la Convention de Vienne sur les relations consulaires », a affirmé le ministère.

Et le ministère de poursuivre: « La Syrie attire l’attention de l’opinion publique américaine et des responsables américains sur le fait que c’est leur gouvernement qui a violé la Convention de Vienne sur les relations consulaires et les relations diplomatiques, quand il avait fermé les yeux et même encouragé des dizaines de citoyens américains à se rendre en Syrie et à entrer sur ses territoires d’une façon illégale et sans l’autorisation de son gouvernement et via des postes frontières illégaux ou en s’infiltrant dans des zones contrôlées par des groupes terroristes armés ».

« La Syrie affirme que tout dialogue ou communication officielle avec la partie gouvernementale américaine doivent être publics et fondés sur le respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de la République arabe syrienne, et la non-ingérence dans ses affaires intérieures », a-t-il fait noter.

Le ministère a appelé la partie américaine à retirer immédiatement et sans condition ses forces militaires qui se trouvent illégalement sur les territoires syriens, à cesser de voler et de faire passer en contrebande le pétrole et le blé syriens, de donner la couverture et la protection aux groupes séparatistes armés et aux groupes terroristes armés dans la base militaire américaine illégale d’al-Tanf, et à mettre un terme définitivement et inconditionnellement aux mesures coercitives unilatérales imposées par les administrations américaines successives au peuple syrien.

« Un quart de la vérité n’est pas la vérité, c’est plutôt une déformation délibérée. L’administration américaine doit admettre devant les familles des citoyens américains que c’est elle qui les a encouragés à se rendre en Syrie et à traiter avec les groupes terroristes armés sous divers prétextes sans prendre en considération leur sécurité et leur vie », a-t-il conclu.

 

L.S./ L.A.

Check Also

Sur directives du président al-Assad, le ministre de la Santé honore le personnel de santé de Tartous qui ont aidé dans l’incident du naufrage du bateau libanais

Tartous –SANA/Sur directives du président Bachar al-Assad, le ministre de la Santé, Hassan Ghabbache, a …