L’Assemblée du Peuple : Le plan du régime turc d’établir de la soi-disant «zone sûre» est une suite de l’occupation et de l’agression

Damas-SANA/L’Assemblée du Peuple a affirmé que le plan du régime turc d’établir la soi- disant « zone sûre » est une suite de l’occupation et de l’agression flagrante et s’inscrit dans le contexte du déplacement forcé et du changement démographique de la région, insistant sur le droit de la Syrie à utiliser tous les moyens pour faire face à l’occupation et à ses outils de mercenaires terroristes.

Dans un communiqué dont SANA avait reçu une copie aujourd’hui, l’Assemblée a affirmé que le régime turc vise à travers cette occupation à raviver les illusions de la soi-disant « zone sûre » pour mener à bien un nouveau processus de déplacement et d’évacuation forcée des habitants  dans la région, à y provoquer un changement démographique et à créer une nouvelle situation qui menace la paix et la sécurité régionales et internationales, violant ainsi d’une manière flagrante la légitimité des résolutions des Nations Unies.

L’Assemblée a souligné que les événements et les conditions régionales et internationales confirment l’illégalité de cette intervention militaire d’occupation sur le territoire syrien, ajoutant qu’il existe un consensus international à ce sujet qui ne permet aucune escalade sur le territoire syrien.

L’Assemblée a ajouté que le précédent rejet par la communauté internationale de la soi-disant « zone sûre » existe toujours.

L’Assemblée a insisté sur la souveraineté de l’État syrien, l’autonomie de sa décision, l’unité et l’intégrité de ses territoires et de son peuple, et son droit d’utiliser tous les moyens politiques et militaires légitimes pour se défendre face aux occupations américaine, turque et israélienne et aux réseaux terroristes y affiliés.

L’Assemblée a condamné avec les termes les plus sévères le bombardement de villages au nord de la Syrie par l’armée d’occupation turque et ses mercenaires classés internationalement comme terroristes, qui a fait des tués parmi les civils et causé la destruction de leurs maisons et de leurs propriétés.

 

A.Saijary/R.Bittar

Check Also

Chargé par le président al-Assad, le ministre Azzam présente ses condoléances pour le décès de l’ancien président chinois Jiang Zemin.

Damas-SANA/ Chargé par le président Bachar al-Assad, le ministre des Affaires de la présidence de …