Le (CMP) condamne les mesures économiques imposées à la Syrie

La Havane-Sana/ Le secrétaire exécutif du Conseil mondial de la paix (CMP), Iraklis Tsavdaridis, a fermement condamné les mesures coercitives occidentales unilatérales imposées à la Syrie, soulignant qu’elles constituent une “violation flagrante du droit international et de la Charte des Nations unies”.

Au cours de sa rencontre avec l’ambassadeur syrien dans la capitale cubaine, La Havane, Dr Idris Maya, Tsavdaridis a réitéré le soutien du Conseil mondial de la paix à la Syrie, soulignant que le Conseil n’épargnera aucun effort pour dévoiler les politiques impérialistes américaines et occidentales qui portent la responsabilité de la dommages subis par la Syrie, du fait du soutien de ces pays aux réseaux terroristes et de leurs crimes contre les Syriens.

Le secrétaire exécutif du (CMP) a également condamné les attaques israéliennes répétées contre la Syrie.

À son tour, l’ambassadeur de Syrie à Cuba a passé en revue le rôle des deux occupations américaines et turques, dans le pillage et le vol des ressources et des richesses de la Syrie et leur soutien aux réseaux terroristes, soulignant la détermination de la Syrie en tant que direction, armée et peuple, à vaincre le terrorisme où qu’il se trouve sur l’ensemble de la géographie syrienne.

D.Hmaiché.

Check Also

Bogdanov et Haddad examinent la situation en Syrie et la coopération bilatérale

Moscou -SANA/L’Envoyé spécial du président russe pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique, vice-ministre des …