Accueil dans des centres d’accueil temporaires de 3 500 familles déplacées des quartiers sud de Hassaké

Hassaké-SANA / Le nombre de familles déplacées des quartiers sud de la ville de Hassaké a augmenté et a atteint jusqu’à présent 3 500 familles qui sont arrivées aux centres d’accueil temporaires au centre-ville via des corridors sécurisés ouverts par l’armée arabe syrienne pour aider les habitants qui avaient quitté leurs maisons à cause des menaces de la milice des « FDS »et des bombardements menés par les forces d’occupation américaines dans la région sous prétexte de la traque de terroristes du réseau « Daech » qui s’étaient échappés de la prison du Lycée industriel dans le quartier de Ghoueiran.

Selon la Direction des Affaires sociales et du Travail dans le gouvernorat de Hassaké, le nombre de familles déplacées des quartiers sud avait atteint 3 500 familles, depuis le début des événements de la prison du Lycée industriel, contrôlée par la milice des « FDS », faisant savoir que ces familles avaient été accueillies dans des centres d’accueil temporaires et dans les maisons de familles de la société civile.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, le directeur des Affaires sociales, Ibrahim Khalaf, a indiqué qu’en raison de l’augmentation du nombre de familles déplacées, deux nouveaux centres d’accueil temporaires avaient été ouverts, pour que le nombre de centres atteigne 5 centres répartis dans l’ensemble de la ville.

B.D./ A.Ch.

Check Also

Le ministère russe de la Défense annonce l’ouverture d’un corridor humanitaire depuis l’usine d’Azovstal pour traiter les soldats ukrainiens blessés

Moscou –SANA/Le ministère russe de la Défense a annoncé qu’un accord avait été conclu pour …