Miqdad discute avec les ministres des AE du Venezuela, du Bélarus et du Kirghizistan du renforcement des relations bilatérales

New York-SANA/Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a discuté à New York avec le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Felix Plasencia Gonzalez, des moyens de développer les relations bilatérales entre les deux pays amis.

Au cours de la rencontre, tenue en marge des travaux de l’Assemblée générale des Nations Unies, les deux ministres ont également discuté des moyens de soutenir la fermeté des peuples des deux pays face à l’embargo, dont ils font l’objet, et aux tentatives d’ingérence étrangère dans leurs affaires.

Le ministre Miqdad a, de même, rencontré le ministre des Affaires étrangères du Kirghizistan, Ruslan Kazakbaev, avec lui il a examiné les moyens d’ouvrir des perspectives de coopération bilatérale à la lumière des relations et des liens historiques qui rassemblent les deux pays amis.

Les deux ministres se sont entretenus de la question de la coordination dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, à la lumière de ce que la Syrie avait subi au cours des 10 dernières années, à cause de l’afflux de dizaines de terroristes étrangers.

Par ailleurs, le ministre Miqdad a rencontré le ministre biélorusse des Affaires étrangères, Vladimir Makeï. Les deux parties ont souligné l’importance des relations distinguées entre les deux pays amis et la nécessité de les développer dans de divers domaines au profit de leurs peuples.

Les points de vue des deux parties étaient identiques quant au rejet de toute tentative d’ingérence étrangère dans leurs affaires intérieures et à la nécessité de coordonner les positions dans les différents forums internationaux pour défendre les intérêts des deux pays.

En outre, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Martin Griffiths, a visité le siège de la délégation permanente de la Syrie auprès des Nations Unies, où le ministre Miqdad a discuté avec lui des activités menées par le Bureau de coordination de l’aide humanitaire /OCHA/ et les organisations internationales opérant dans les affaires humanitaires en Syrie et des moyens de développer leur coopération avec le gouvernement syrien, de manière qui contribue à répondre aux besoins humanitaires dans toutes les régions de la Syrie, tout en respectant la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Le ministre Miqdad a souligné la nécessité de ne pas politiser la question de la fourniture d’aide humanitaire par certains pays qui exploitent leur financement pour une telle aide à des fins politiques.

Dans un autre contexte, Miqdad a rencontré le ministre Leonardo Santos Simao, envoyé spécial du président de la République du Mozambique, et souligné l’importance de la participation des pays africains au Conseil de sécurité, d’autant plus qu’ils ont longtemps souffert du colonialisme et mené une longue marche pour obtenir l’indépendance et la libération nationale.

A.Saijary./ D.Hmaiché.

Check Also

L’occupant turc et ses mercenaires réattaquent Tell Tamr dans la banlieue de Hassaké

Hassaké-SANA / L’occupant turc et ses mercenaires terroristes ont réattaqué les villages et les localités …