Des représentants des secteurs industriel et commercial discutent avec Mariani des effets négatifs des mesures économiques coercitives occidentales imposées au peuple syrien

Damas-SANA/Des représentants des secteurs industriel et commercial ont discuté, lors de leur rencontre à la Chambre d’Industrie de Damas et sa banlieue, avec Thierry Mariani, député européen, membre du Rassemblement national français, et la délégation qui l’accompagne, des effets négatifs des mesures économiques occidentales coercitives unilatérales imposées au peuple syrien et des moyens d’exercer une influence sur les politiques, en particulier européennes, pour rectifier les relations avec le gouvernement syrien.

Le chef de la Chambre d’Industrie de Damas et de sa banlieue, Samer al-Debs, a souligné que les mesures coercitives injustifiées imposées par les Etats-Unis et l’Europe à la Syrie, qui sont considérées comme une politique erronée à tous égards et affectent tout le peuple syrien, ne peuvent pas changer la décision souveraine de la Syrie.

Al-Debs a appelé la délégation à transmettre tout ce qu’elle avait vu et entendu au Parlement européen, en particulier l’impact de ces mesures injustes sur le peuple syrien, qui avaient affecté les conditions de base, les impératifs de la vie et les matières premières nécessaire à la production, comme le blé et les dérivés du pétrole, en plus des besoins du secteur industriel.

R.Bittar

Check Also

L’éphéméride du 24 octobre

Damas / Ci-après l’éphéméride du 24 octobre : -1147 : Les Croisés occupent la ville de …