Ticker

Les Syriens à l’extérieur commencent le scrutin à la présidentielle de la République arabe syrienne

Capitales-SANA / Les Syriens résidant à l’extérieur ont commencé à voter à la présidentielle en République arabe syrienne avec l’ouverture du scrutin au Consulat syrien dans les deux villes australiennes, Sydney et Melbourne.

Dans une déclaration à SANA, Maher Dabagh, Consul honoraire de la Syrie à Sydney, a indiqué que le Consulat à Sydney et son bureau à Melbourne avaient ouvert leurs portes devant les Syriens résidant en Australie et qui avaient auparavant inscrit leurs noms sur les listes de participation au vote à la présidentielle.

Dabagh a fait savoir que le scrutin avait commencé aujourd’hui à 07h00, heure d’Australie, et qu’il prendra fin à 19h00 du même jour, soulignant que les Syriens avaient commencé à se rendre au siège du Consulat à Sydney et Melbourne pour exercer leur droit constitutionnel et leur devoir national de voter à la présidentielle.

En outre, l’ambassade de Syrie à Tokyo a ouvert les urnes devant les Syriens résidant au Japon pour voter à la présidentielle.

Dans une déclaration à SANA, Mohammad Hassanein Khadam, Chargé d’Affaires de l’ambassade de Syrie à Tokyo, a fait noter que l’ambassade avait parachevé tous les préparatifs pour mener la présidentielle conformément à la loi d’élection et ses amendements et aux instructions du Haut comité judiciaire.

Dans la capitale chinoise, Pékin, les urnes ont été ouvertes devant les Syriens afin qu’ils votent à la présidentielle.

Dans une déclaration à SANA, l’ambassadeur de Syrie en Chine, Imad Mustafa, a indiqué que la communauté syrienne à Pékin n’est pas nombreuse, mais la communauté la plus grande se trouve dans les deux villes de Guangzhou et Yiwu, prévoyant que des représentants de cette communauté arrivera après-midi pour voter à la présidentielle.

En Arménie, les citoyens syriens se sont rendus aux urnes à Erevan dès le matin.

L’ambassadeur de Syrie en Arménie, Mohammad Haj Ibrahim, a déclaré à SANA que la participation des citoyens syriens aux élections prouve que le peuple syrien déterminera seul de son avenir et que les pressions n’affecteront pas sa détermination.

En Malaisie, les membres de la communauté syrienne ont commencé à se rendre au siège de l’ambassade de Syrie à Kuala Lumpur pour voter à la présidentielle.

Lors du scrutin, un certain nombre de membres de la communauté syrienne en Malaisie ont affirmé que la participation au vote à la présidentielle incarne l’appartenance à la patrie et reflète l’échec de tous les plans visant à imposer la tutelle aux Syriens.

De même, les urnes ont été également ouvertes devant les Syriens résidant en Indonésie pour voter à la présidentielle en République arabe syrienne.

Dans une déclaration à SANA, le Chargé d’Affaires à Jakarta, Abdul Men’em Annan, a souligné les mesures anti-coronavirus prises et la consolidation de la protection sécuritaire durant le scrutin.

L’ambassade de Syrie à New Delhi a également ouvert ses portes devant les électeurs syriens résidant en Inde afin de prendre part au scrutin à la présidentielle.

Dans une déclaration à SANA, l’ambassadeur de Syrie en Inde, Riad Abbas, a dit que le processus électoral se déroule aisément et qu’en dépit de la grande distance entre les villes indiennes.

Il a souligné le grand afflux de Syriens pour soutenir aux urnes pour participer aux élections et riposter aux campagnes trompeuses menées par les ennemis de la Patrie et pour exprimer leur souhait de participer au scrutin en dépit de la situation difficile à cause de la propagation du coronavirus.

Au Pakistan, l’ambassade de Syrie à Islamabad a ouvert les urnes devant les Syriens là-bas pour voter à la présidentielle en République arabe syrienne.

Dans une déclaration à SANA, le Ministre plénipotentiaire, Mazen Obeid, Chargé d’Affaires de l’ambassade de Syrie à Islamabad a indiqué que les membres de la communauté syrienne au Pakistan ont afflué à l’ambassade pour prendre part au scrutin à la présidentielle en tant que droit et devoir constitutionnels.

Les Syriens résidents en Iran se sont rendus aux urnes à l’ambassade de Syrie à Téhéran pour voter à la présidentielle.

L’ambassadeur de Syrie à Téhéran, Dr Chafiq Dayoub, a déclaré au correspondant de SANA à Téhéran que cette journée est une opportunité pour la Syrie et les Syriens, soulignant les grands efforts qui avaient été déployés pour prendre les mesures nécessaires et appropriées en vue de faciliter l’opération électorale aux citoyens syriens en toute transparence.

« Pour nous, en tant que commission électorale et ambassade, nous sommes à distance de tous les candidats, et nous travaillerons avec transparence, intégrité et exactitude pour assurer le bon déroulement de ces élections ».

En Egypte, les Syriens qui y résident ont commencé à voter à la présidentielle au siège de l’ambassade de Syrie au Caire.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, le chef de la mission diplomatique syrienne au Caire a affirmé l’afflux remarquable des électeurs au centre électoral dès le matin et même avant l’ouverture du scrutin, insistant sur la disposition de l’ambassade de Syrie au Caire à tout faire pour le succès du processus électoral.

De même, les Syriens résidant en Autriche, en France, en Espagne, en Serbie ont commencé aujourd’hui dès le matin à voter aux élections présidentielles, tandis que les Syriens résidant en Hongrie ont afflué au siège de l’ambassade de Syrie à Vienne pour voter et exercer leur droit constitutionnel.

Le Chargé d’Affaires de l’ambassade de Syrie en Espagne, Samir al-Qassir a indiqué que les électeurs syriens expriment, via leur participation aux élections, que c’est le peuple syrien seul qui a le droit de décider de l’avenir de son pays.

En Suède, un nombre de syriens résidents ont affirmé que leur participation à cette échéance est un droit et un devoir pour confirmer que c’est le peuple syrien seul qui décidera de son avenir.

Ils ont ajouté que leur participation aux élections est la garantie de la stabilité et la souveraineté de la Patrie.

Par ailleurs, les ambassades de Syrie à Beyrouth au Liban, à Muscat au Sultanat d’Oman, à Bahreïn, à Koweït, aux Émirats arabes unis, à Erevan en Arménie et à Minsk au Bélarus, à Nicosie à Chypre, à Moscou en Russie, en Corée démocratique, en Afrique du sud, au Sénégal, en Tanzanie, à Cuba, au Venezuela, en Argentine, au Brésil, à Bagdad en Irak, à Amman en Jordanie, à Khartoum au Soudan, et à Prague en Tchéquie, à Bruxelles en Belgique, en Roumanie et à Alger en Algérie ont également ouvert le scrutin pour que les Syriens y résidant votent à la présidentielle.

 

 

Bulletin français

 

Check Also

Miqdad : la Syrie condamne la décision arbitraire des États occidentaux contre l’Iran au Conseil des droits de l’homme

Damas-SANA/ La République arabe syrienne a condamné la décision arbitraire prise par les États-Unis d’Amérique …