Jaafari : Le colonialisme est un crime qui viole les droits internationaux

New-York /L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que le colonialisme est un crime qui viole la charte de l’ONU et les principes du droit international, faisant savoir que la Syrie défend avec force le droit des peuples à l’autodétermination.

Dans un communiqué qu’il a lu devant le Comité spécial de la décolonisation sur la question des Îles Malouines, Jaafari a assuré que la Syrie qui défend avec force le droit des peuples à l’autodétermination, n’accepte jamais d’utiliser ce principe pour justifier la subsistance  d’un conflit imposé à la souveraineté.

Et Jaafari de poursuivre : « Mon pays refuse toutes les mesures unilatérales adoptées par le Royaume uni dans les Îles Malouines, ces mesures qui violent les résolutions de l’ONU y relatives et qui mettent en échec tout effort déployé dans le but d’entamer un dialogue constructif avec l’Argentine ».

« Nous réaffirmons notre soutien aux droits légitimes de la République argentine dans les îles Malouines, de la Géorgie du Sud, de Sandwich du Sud et dans les zones maritimes périphériques, en ce qui garantit le respect du principe de l’unité des territoires régionaux de l’Argentine », a-t-il dit.

Jaafari a souligné l’importance de résoudre le conflit relatif à la souveraineté dans ces îles conformément aux résolutions de l’Assemblée générale, faisant savoir que le règlement de ce conflit se fait par une solution pacifique via la négociation.

« La délégation de mon pays est avec le projet de résolution proposé devant nous sur les îles Malouines », a-t-il conclu.

Razane/R.B.

Check Also

Entrée de 121 autobus à Kafraya et Fouaa pour en évacuer les personnes assiégées

Alep / Des dizaines d’autobus et d’ambulances sont entrés aujourd’hui par le biais du corridor …