Chaabane : La Syrie et ses alliés n’autoriseront point l’exécution des plans américains et turcs

Moscou / La Conseillère politique et médiatique à la présidence de la République, Bouthayna Chaabane, a affirmé que l’agression turque contre la Syrie et la présence américaine illégale dans ce pays constituent une violation du droit international et entravent tout progrès dans le règlement politique et la victoire totale sur les terroristes.

Lors du Club de discussion « Valdaï », tenue aujourd’hui à Moscou, Chaabane a dit que le régime turc aide à l’entrée des terroristes en Syrie et avait commencé à intervenir dans le nord de la Syrie après sa réalisation que les terroristes avaient été vaincus.

« Le régime turc poursuit la violation de l’accord sur la cessation des hostilités, ce qui rend plus difficile la coopération entre les pays garants », a-t-elle dit, réclamant à l’ONU de condamner l’occupation turque des territoires syriens.

Elle a mis l’accent sur le rôle de l’Iran et de la Russie dans le règlement de la crise en Syrie, précisant que le monde sera satisfait de ces deux pays pour la victoire sur le terrorisme.

Chaabane a fait savoir que la présence américaine en Syrie et les tentatives de l’intervention américaines et européennes y avaient perduré la crise, faisant noter que l’agression américaine se poursuit contre la Syrie par le biais des mercenaires que Washington soutient.

Dans un point de presse qu’elle a tenu en marge du Club, Chaabane a qualifié d’ « illégale » la présence américaine en Syrie, soulignant que l’occupation américaine de certaines zones en Syrie assure une couverture aux terroristes qui y étaient restés et que la Syrie combat depuis des années.

Questionnée sur les pas ultérieurs après la conférence du dialogue national inter-syrien à Sotchi, Chaabane a répondu : « L’Etat syrien ira dans deux volets, le premier est la lutte contre les terroristes que soutiennent le régime turc et Washington, alors que le deuxième est diplomatique et politique ».

Chaabane : La Syrie et ses alliés ne permettront point l’exécution des complots américains et turcs tramés contre la Syrie

Par ailleurs, Chaabane a affirmé que la guerre terroriste visant la Syrie avait pour objectif dès le début d’y détruire les infrastructures et de porter atteinte à l’unité et à la souveraineté de ses territoires.

Dans un entretien qu’elle a accordé au correspondant de SANA en marge du Club de discussion « Valdaï », Chaabane a dit : « Alors que la Russie et l’Iran, avec la coopération du gouvernement syrien, œuvrent pour trouver une solution politique à la crise en Syrie, le régime turc et les Etats-Unis poursuivent leur hypocrisie en prétendant leur engagement à l’unité et à la souveraineté de la Syrie ».

Dans une interview avec la chaîne de TV « Russia Today », Chaabane a insisté sur l’importance du rôle de la Russie dans l’affrontement de la guerre terroriste contre la Syrie, «surtout que ce rôle se base sur le respect de la souveraineté et de l’unité des territoires syriens », a-t-elle ajouté.

Chaabane a qualifié d’ «anciennes » les relations de la Syrie avec la Russie et l’Iran. «Les relations cordiales entre les trois pays se basent sur des principes, étant donné que ces pays œuvrent pour la souveraineté des peuples et leur droit à vivre en sécurité », a fait savoir Chaabane.

A propos de l’agression turque contre Ifrine, Chaabane a indiqué que le régime turc, en sa qualité de l’un des garants de l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie, n’avait pas respecté les décisions des réunions d’Astana.

En ce qui concerne la conférence du dialogue national inter-syrien tenue le mois dernier à Sotchi, Chaabane a indiqué que cette conférence était un maillon de la chaîne de l’action diplomatique russe qui insiste dès le début sur l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Répondant à une question sur l’avion de chasse israélien abattu par les défenses antiaériennes syriennes, Chaabane a précisé qu’en plus de l’avion de chasse israélien qu’elles avaient abattu, les défenses antiaériennes syriennes avaient abattu de nombreux missiles israéliens qui s’orientaient vers les territoires syriens, disant : « Nos défenses antiaériennes ont pour mission de défendre nos questions et de libérer nos territoires occupés par l’occupant israélien qui se trouve sur notre territoire et sur celui de la Palestine occupée. Nous avons droit à cette terre et l’entité sioniste est l’agresseur…Nous espérons que l’avion abattu le dissuade », a-t-elle conclu.

R.B. / A. Chatta

Check Also

Donetsk : Les relations entre Donetsk et la Syrie se développent de manière considérable

Dontesk-SANA/ La ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Dontesk, Natalya Nikonorova, a …